Les enjeux du Brexit

1312 mots 5 pages
Suite au référendum du 26 juin 2016, le Royaume-Uni a officiellement annoncé sa séparation de l’Union européenne au 29 mars 2017. Après une longue période de négociations, la sortie du Royaume-Uni de l’UE a eu lieu le 31 janvier 2020. Une période de transition de onze mois a été accordée au Royaume-Uni. Cela lui a permis de bénéficier l’accès au marché européen afin de ne pas faire une rupture brutale et donner le temps aux entreprises concernées de se préparer aux règles post Brexit. À partir du 1 janvier 2021, le Brexit est entré en vigueur. À cette occasion, un accord de commerce et de coopération a été signé entre les deux partenaires qui détermine les règles applicables dans certains domaines. Le processus a été vraiment long, car il y a beaucoup de questions et de défis à considérer entre le Royaume-Uni et l'Union européenne.
La facture de la sortie de l’UE est un enjeu financier majeur des négociations. Estimée environ 40 à 45 milliards d'euros par le gouvernement britannique, cette facture représente le respect des engagements financiers pris par le Royaume-Uni, lorsqu’il était encore membre de l’UE. Cet engagement est réalisé dans le cadre du budget pluriannuel. Il s’agit des dépenses que chaque État membre promet de réaliser pour l’Union européenne sur un certain nombre d’années (ici de 2014 à 2020). Le Royaume-Uni ayant approuvé ce cadre financier en 2014, devra donc acquitter sa part du budget. Or, le Premier Ministre Boris Johnson a visé à ne payer aucune facture à l’Union européenne à la sortie du Royaume-Uni. Cela a été donc un point difficile des négociations sur le Brexit. Néanmoins, le montant final à payer par le Royaume-Uni n’est pas encore déclaré.
La frontière entre l’Irlande et l’Irlande du Nord a été un aspect sensible à gérer du Brexit. L'Irlande du Nord est une des nations qui composent le Royaume-Uni tandis que l’Irlande (connu aussi comme la République d’Irlande) est un État-membre de l’Union européenne. L’histoire de cet État île est

en relation

  • Les défis du système d'éducation aux Européens post Brexit
    934 mots | 4 pages
  • Objet de l'étude :
    1380 mots | 6 pages
  • Lloyd
    3519 mots | 15 pages