Leslie@gaddie-disert

Pages: 58 (14482 mots) Publié le: 27 août 2013
MondesFrancophones.com

Accueil
Auteurs
À Propos
Blog
Comptes-Rendus
Index Général


ISSN 2325-1506
Blog

MF a une nouvelle assistante de direction Alexandre Leupin
Erratum René Hénane
Vers l’horizon, Hélène Loasis Hélène Loasis

Espaces

Afriques Pius Ngandu Nkashama
Canadas Lise Gauvin
Caraïbes Jean JonassaintComptes-rendu
Créolisations Robert Chaudenson
Cyberespaces Ollivier Dyens
Economies Jacques Brasseul
Frances Luc Rosenzweig
Langues Bernard Cerquiglini
Les Alarmes d'Eros Jacques-Jean Vaupert
Louisianes Dana Kress
Maghrebs Samia Kassab-Charfi
Moyens-Ages Greg Stone
Nouvelles
Périples des Arts Stéphane Hoarau
Philosophies FrançoisRaffoul
Politiques Alexandre Leupin
Pratiques Poétiques Jean-Marie Gleize
Psychés Cristina Álvares
Suisses Ivan Farron

Dossiers

Aimé Césaire inédit René Hénane
Édouard Glissant
Études
Entretiens
Hommages
Images
Textes
Vidéos
Jacques Henric
Pierre Guyotat

Chroniques

La chronique de Jacques Henric Quelsavoir ?
La chronique de Luc Rosenzweig Arafat : Les mystères d’une autopsie interminable
La chronique de Ludovic Monnerat Libye : une odyssée sans fin ?
La lettre d'Hélvétie Lettre helvétique : est-ce grave docteur ?
Les humeurs de Marius Letellier Corine Lesnes versus Joseph Schumpeter

Débats

Aimé Césaire Mondes Francophones rend ici hommage au grand poètemartiniquais.
Ethnicités ou non ? L’ethnicité est-elle ouverture à l’autre ou enfermement dans une prison identitaire ? Est-elle l’un ou l’autre ? l’un et l’autre ?
Francophonies et théories Qu'en est-il des théories récentes aux études francophones ? Qu'en est-il de l'apport de la francophonie à la théorie littéraire ?

Liens

africultures
ardemment
artpressÉditions ASPECT
Édouard Glissant
Institut du tout-monde
Le site de Jacques Henric
Maloya
papalagui

Home > Espaces > Afriques > Du regard profanatoire comme dispositif de réification dans « La Croix du Sud » de Joseph Ngoué
Auteur: Vokeng Ngnintedem Guilioh Merlain
Vokeng Ngnintedem Guilioh Merlain est chercheur au Laboratoire Texte et Culture de l'Université de Dschang auCameroun. Auteur de plusieurs articles dans des revues internationales, il s'intéresse à la littérature francophone. Il oriente l'essentiel de sa recherche vers le polar d'Afrique francophone. Actuellement, il fait une thèse de Doctorat sur le roman policier, notamment sur l'influence de Chester Himes sur les écrivains de polar africain francophone.
Du regard profanatoire comme dispositif deréification dans « La Croix du Sud » de Joseph Ngoué

La Croix du Sud est une pièce de théâtre écrite par un Camerounais sur la vie dans une société anonyme du Sud. Le contexte qui a inspiré cette œuvre est celui de la discrimination raciale. Cette pièce de théâtre soulève alors des problèmes vitaux c’est-à-dire qui conditionnent la vie et la mort dans cette ville raciste du Sud célèbre ou renduecélèbre par l’application des théories politico-raciales basées sur des considérations pseudo-scientifiques. Partout dans cette ville du Sud, l’homme est immergé dans le non-humain, réifié, intégré aux engrenages d’un système discriminant où tout est rationalisé et calculable. Dans cette société anonyme et hiérarchisée, le Noir dépouillé de sa particularité, devient une chose, une pauvre choseimpersonnelle et fantastique. C’est la société blanche dont l’inhumanité est plus apparente encore dans les structures périmées et écrasantes. Il s’agit en fait d’une tentative d’enfermer psychologiquement le Nègre dans le complexe du Noir, force ontologiquement dominée face à un Blanc éternellement, Être puissant et dominateur. Ainsi, cette pièce de théâtre de Joseph Ngoué se réduit à un croisement...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Disert
  • Disertt
  • Diserte
  • Disert
  • Disert
  • Disertes
  • Diserte
  • Disert

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !