Lettre à Ménécée Epicure

Pages: 2 (288 mots) Publié le: 5 janvier 2014
LETTRE Á MÉNÉCÉE

Épicure était un philosophe grec, né fin -342 ou début -341 et mort

en -270.  Épicure voit le jour au sein d'une famille athénienne.Il

entretient très jeune une passion pour la philosophie, qu'il partage avec

son père professeur. Après son apprentissage, il quitte Samos pour

Athènes, oùil fait son service militaire. Dès -323, il étoffe son savoir

auprès de Xénocrate, puis de Nausiphanès. Epicure fonde par la suite

plusieurs écoles, dont celledu Jardin, en -306, à Athènes. Il y diffuse son

savoir et ses conceptions philosophiques qui prendront le nom

d'épicurisme. Il écrit beaucoup d'ouvrages maistrès peu traverseront les

siècles. Il laisse seulement derrière lui la Lettre à Pythoclès, la Lettre à

Hérodote et la Lettre à Ménécée.

Ordinairement, ondéfinit un épicurien comme quelqu’un étant à la

recherche du plaisir des sens avant tout, et qui aime les jouissances

délicates et raffinées.

Le philosopheÉpicure correspond à cette appellation puisqu’il est

l’auteur de ce terme et parce qu’il défend le plaisir et le définit comme

étant notre bien premier etnaturel.

Pour Épicure, la fin de la philosophie consiste à « assurer la santé de

l'âme » c'est à dire accéder à la sagesse qui, elle-même, conduit au

vraibonheur.





Il y a 5 grand thèmes dans la lettre à Méncée :

le fait de philosopher ; la religion ; la mort ; le plaisir et les désirs

et la prudence.

Lathèse contenue dans le thème de la philosophie est qu'il n'y a pas d'âge

pour philosopher. En effet, il soutient que l'âge n'a pas d'importance
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Epicure lettre a ménécée
  • Epicure lettre a menecée
  • Lettre a ménécée, epicure
  • Lettre à ménecée
  • Lettre a menecee epicure
  • Epicure, lettre à ménécée
  • Lettre a menecée , epicure
  • Epicure

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !