Lettre à ménécée

2243 mots 9 pages
Lettre à Ménécée (traduction O. Hamelin) Ãpicure

Publication: Source : Livres & Ebooks

Épicure à Ménécée, salut. (122) Quand on est jeune il ne faut pas remettre à philosopher, et quand on est vieux il ne faut pas se lasser de philosopher. Car jamais il n’est trop tôt ou trop tard pour travailler à la santé de l’âme. Or celui qui dit que l’heure de philosopher n’est pas encore arrivée ou est passée pour lui, ressemble à un homme qui dirait que l’heure d’être heureux n’est pas encore venue pour lui ou qu’elle n’est plus. Le jeune homme et le vieillard doivent donc philosopher l’un et l’autre, celui-ci pour rajeunir au contact du bien, en se remémorant les jours agréables du passé ; celui-là afin d’être, quoique jeune, tranquille comme un ancien en face de l’avenir. Par conséquent il faut méditer sur les causes qui peuvent produire le bonheur puisque, lorsqu’il est à nous, nous avons tout, et que, quand il nous manque, nous faisons tout pour l’avoir. (123) Attache-toi donc aux enseignements que je n’ai cessé de te donner et que je vais te répéter ; mets-les en pratique et médite-les, convaincu que ce sont là les principes nécessaires pour bien vivre. Commence par te persuader qu’un dieu est un vivant immortel et bienheureux, te conformant en cela à la notion commune qui en est tracée en nous. N’attribue jamais à un dieu rien qui soit en opposition avec l’immortalité ni en désaccord avec la béatitude ; mais regarde-le toujours comme possédant tout ce que tu trouveras capable d’assurer son immortalité et sa béatitude. Car les dieux existent, attendu que la connaissance qu’on en a est évidente. Mais, quant à leur nature, ils ne sont pas tels que la foule le croit. Et l’impie n’est pas celui qui rejette les dieux de la foule : c’est celui qui attribue aux dieux ce que leur prêtent les opinions de la foule. (124) Car les affirmations de la foule sur les dieux ne sont pas des prénotions, mais bien des présomptions fausses. Et ces présomptions fausses font que les

en relation

  • Lettre a menecee
    1137 mots | 5 pages
  • La lettre à ménécée
    2278 mots | 10 pages
  • Lettre à menecee
    525 mots | 3 pages
  • La lettre a ménécée
    2667 mots | 11 pages
  • lettre a Ménécée
    8134 mots | 33 pages
  • Lettre a ménécée
    1340 mots | 6 pages
  • Lettre à ménécée
    2022 mots | 9 pages
  • Lettre a ménécée
    677 mots | 3 pages
  • Lettre a ménécée
    2248 mots | 9 pages
  • Lettre à ménécée
    814 mots | 4 pages