Lettre à un jeune professeur, résumé

Pages: 7 (1695 mots) Publié le: 20 janvier 2014
Cet ouvrage relate le discours tenu par un professeur proche de l’éméritat à de jeunes collègues. Il l’initie en soulignant la nécessité de toujours garder contact avec la pratique s’ils sont amenés à exercer une fonction de direction au cours de leur carrière.
Il aborde son sujet en définissant la tâche de professeur comme un métier d’expert que seule une véritable formation peut leurconférer. Outre le bagage initial acquis, il leur faudra mettre en exergue un petit quelque chose qui fait toute la différence, une dimension cachée de la profession. Une perpétuelle quête qui permet de donner un sens au projet d’enseigner, un savoir-faire empreint d’une touche de passion de transmettre des connaissances permettant à chacun de s’assumer pleinement dans la vie quotidienne. Ce quelquechose est qualifié « événement pédagogique » car il constitue une véritable osmose qui amène le maître à éprouver autant de joie à enseigner que l’élève à apprendre ! Cela suscite à ses yeux un véritable frisson procurant le sentiment d’avoir touché à l’essentiel qui justifie l’engagement dans la profession. Cette approche distingue leur activité de celle d’autres corporations mais n’abolit pas lesdifficultés et la nécessité de s’investir dans le travail.
Il s’attache dans un second temps à démontrer que, nonobstant les multiples différences entre l’enseignement primaire et le secondaire, la profession est identique. En effet, il s’agit, au travers de composantes différentes dont notamment les matières scolaires et le public cible, de procurer aux élèves les clés de la transmission dusavoir. Ainsi le professeur doit, à la fois, permettre à chaque élève de se confronter avec un savoir qui le dépasse et lui fournir l’aide nécessaire pour se l’approprier tout en lui réclamant un engagement personnel et en lui fournissant les matériaux nécessaires à la réussite de l’apprentissage. Il faut pouvoir assumer conjointement la présentation des savoirs et le suivi de leur appropriation.Savoir et suivi sont indissociablement liés l’un à l’autre, aucun choix n’est possible. Un professeur inculque toujours quelque chose à quelqu’un quels que soient les matières et le lieu où il enseigne !
Tertio, il détermine qu’il ne fait pas de doute que l’engagement dans la profession est lié à une vocation. Ladite vocation est elle-même liée à une rencontre avec « le » professeur, celui-làmême qui a éveillé l’étincelle du désir de savoir, une jubilation de l’esprit qui aide à grandir. Ce professeur restera la référence tout au long de la carrière car par sa médiation, il a fait accéder au monde et a accompagné vers la connaissance. Il a rendu tout possible. Dès lors, il appartient à l’être sublimé le devoir de faire ressentir à d’autres ces moments d’exaltation. Il serait idylliqueque cela se reproduise avec chacun des élèves rencontrés, mais cela est pure utopie compte tenu des contingences administratives et de la nature humaine. Inévitablement une déception se fera jour puisqu’entre idéal et réalité la différence est notable. Les exigences institutionnelles paraissent en outre tellement éloignées de l’essentiel. En conclusion, il précise qu’il convient de garder enmémoire que le projet d’enseigner doit rester prioritaire par rapport aux préoccupations organisationnelles.
Au chapitre suivant, il fait état qu’il comprend la volonté du pouvoir politique de faire évoluer le système pédagogique tout en dénonçant les errements qui nuisent au projet d’enseigner et à l’acte d’apprendre. Il reconnait le bien fondé et la nécessité de créer certaines structures maisrefuse de se laisser submerger par des contraintes au détriment de l’événement pédagogique. En bref, il admet qu’une ligne conductrice constitue l’un des piliers d’un établissement scolaire mais que la gestion doit être empreinte d’une réflexion collégiale des professeurs quant à la sauvegarde de l’intérêt pédagogique parmi les élèves. En d’autres termes, il affirme qu’il convient de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Meirieu
  • Lettres à un jeune poète
  • Lettre à un jeune poète
  • Lettre à un jeune pôte
  • Lettres a un jeune poete
  • Lettres à un jeune poète
  • Lettres à un jeune poète
  • Lettres à un jeune poète

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !