Lettre à l'écrivain "l'heure de la vengeance"

399 mots 2 pages
Chère Madame Catherine MISSONNIER,

J’ai eu le plaisir de lire votre roman « L’Heure de la Vengeance » parut en 2005, pendant mes vacances de Février que je passais à la montagne.

J’ai bien aimé votre livre car le fil de l’histoire me paraît vraisemblable, et il me semble que cette histoire aurait pu avoir lieu dans la réalité.
L’on croit tout savoir dès le tiers de l’intrigue, mais de nouveaux événements relancent l’envie de terminer le livre pour savoir si ce que l’on pense est vrai.
Il y a un bon nombre de personnages, comme dans beaucoup de roman policier, mais ce qui différencie votre roman de la plupart des autres est que vous introduisez les personnages en douceur et que vous rappelez qui ils sont tout au long de l’intrigue, ce qui permet une lecture plus facile et plus compréhensible.
En bref, j’ai bien aimé votre livre car c’est une lecture simple, fluide, agréable et bien structurée.

Le personnage qui m’a le plus plu dans votre livre est le lieutenant Manuel Da Costa.
Tout comme moi il est « flémard » dans les études, mais capable de passer des heures et heures dans la paperasse sans s’arrêter.
Il ne cherche pas à être son propre chef et préfère avoir des ordres que de devoir se retrouver seul devant une situation. Ceci dit, il aime avoir quelques responsabilités ou être libre.
Sa vie professionnelle est une vraie routine mais il se sent bien dans le commissariat de Marnay et aime son travail.
Bien sur, je me sens obliger de préciser qu’il est amoureux d’une fille de son commissariat.

Un passage que j’ai apprécié et qui a, je pense, une grande importance :
« Karim, plus maigre que sur la photo que son école a envoyée, les joues envahit d’une barbe de plusieurs jours, assis à la table en train de lire des papiers posés devant lui. Debout à côté, une femme souriante l’observe. Très mince, très blonde. Sonia Guerrero. »
Ce qui m’a le plus marqué et ce que je retiendrais, sont les situations changeantes et parfois inattendues

en relation

  • Reveiller le peuple
    3177 mots | 13 pages
  • Lettre à hetzel
    3175 mots | 13 pages
  • Le role des poetes et ecrivains
    3096 mots | 13 pages
  • L'amour propre de la duchesse de langeais
    7762 mots | 32 pages
  • l'echec scolaire un defi a relever
    6651 mots | 27 pages
  • Fanfiction
    77170 mots | 309 pages
  • Le réalisme
    3496 mots | 14 pages
  • Hamlet
    2050 mots | 9 pages
  • Le poète est-il l'homme qui regarde ailleurs?
    5971 mots | 24 pages
  • La grande maison
    30615 mots | 123 pages