Lettre aux capitaines

Pages: 25 (6177 mots) Publié le: 26 novembre 2012
Quelques lettres d'André Charlier aux Capitaines de l'École des Roches

La charge de capitaine & la vocation de Jean-Marie Grach

Maslacq, 27 Septembre 1942 «L'action véritable s'exerce par ce qu'on est »… Voici la rentrée qui approche et elle ne sera pas moins difficile que l’année dernière, car vous aurez beaucoup de camarades nouveaux. Notre installation actuelle nous réunit tous en uneseule maison trop nombreuse, alors que nous devrions former deux maisons. Cependant, il faut que le départ soit bon, sans quoi c’est toute l’année qui sera compromise. Aussi, je veux vous donner par écrit mes instructions, afin qu’il n’y ait pas d’incertitude possible. Je vous mettrai d’abord en garde contre les dangers de votre fonction. Il y a, en première ligne, les dangers des petits privilègesqu’on vous concède et que vous interprétez volontiers comme une liberté plus grande à laquelle vous croyez avoir droit. Rien n’est plus faux. Votre fonction est un service. Vous devez être plus exigeants pour vous-même que pour les autres. Jamais vous ne réussirez à créer une véritable discipline si vous vous permettez ce que vous refusez aux autres. Les jeunes d’aujourd’hui n’ont jamais étéhabitués à se contraindre, inconsciemment ils cherchent avant tout à faire ce qui leur plaît. Si aux Roches, nous ne réussissons pas à corriger cette tendance, nous manquons à notre mission et nous sommes

perdus. Je veux des capitaines qui soient les plus exacts, les plus travailleurs, les plus disciplinés, les plus soucieux de l’ordre à tous points de vue. Je vous préviens qu’il m’arrivera souventde vous refuser ce que vous me demanderez. Vous l’accepterez si vous réfléchissez que je dois avoir toujours en vue l’intérêt général de la communauté, qui vous échappe souvent. Je ne veux pas de récriminations, mais une obéissance joyeuse. Songez à autre chose qu’à vous. Rappelez-vous l’admirable page sur la discipline que le Capitaine de Bary avait extraite pour vous du règlement de l’armée etqu’il vous lisait au mois de Juin. Je vous la relirai. L’autre danger, qui est le danger capital, est que vous prétendez souvent « former vos plus jeunes camarades ». Vous voyez ce que cela suppose : vous croyez que votre propre caractère est parfaitement formé et que vous êtes capables de vous diriger par vous-mêmes. Soyez modestes. Soyez humbles. Les hommes mûrs, les chefs eux-mêmes n’ont pastant de prétention. Il faudrait d’abord s’entendre sur ce que c’est que « former » et ce n’est pas de cela qu’il s’agit ici. Ce que je vous demande avant tout, c’est d’être rigoureusement stricts sur tout ce qui regarde l’ordre matériel de la maison. Vous aurez beaucoup fait par là pour créer l’atmosphère spirituelle que je désire et qui ne pourrait même jamais s’ébaucher dans la pagaille et lelaisser-aller. Il faut créer des conditions de vie telles que l’âme puisse s’épanouir. L’ordre est une de ces conditions primordiales, et c’est vous qui en êtes les ouvriers. Ensuite, vous serez toujours prêts à aider vos camarades dans leurs difficultés et dans leurs peines, petites ou grandes. Cela va de soi. La bonté doit être une de vos qualités de prédilection. Mais je ne veux pas d’amitiésparticulières, pas de direction de conscience. Ne vous substituez pas aux aumôniers. Je dois vous dire que l’année dernière il y a eu beaucoup trop de bavardages et de commérages. Tant de paroles nuisent à l’action profonde. Ayez sans cesse devant les yeux le piège qui vous guette : vous jugez indispensable de passer tout votre temps libre avec tel de vos camarades parce que vous croyez avoir lamission de le « former ». Quelle illusion ! C’est vous-mêmes que vous recherchez. L’action véritable s’exerce par ce qu’on est. Tâchez donc d’être, c’est ainsi que vous vous imposerez. Si vous êtes des exemples vivants, deux mots vous suffiront à redresser ce qui ne va pas autour de vous. Mais surtout

n’essayez pas de faire les malins, c’est-à-dire de paraître ce que vous n’êtes pas : vous serez...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Je suis un capitaine
  • Capitaine fracasse
  • Capitaines d'avril
  • Le capitaine fracasse
  • Capitaine fracasse
  • Capitaine fracasse
  • Capitaine america
  • Capitaine fracasse

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !