Lettre ouverte manet olympia

422 mots 2 pages
Si l’on devait présenter Olympia, même si une œuvre aussi grandiose ne se présente plus, on pourrait le faire de plusieurs façons. Une première façon viserait à détruire un peintre de génie, en s’indignant hypocritement devant un nu parmi tant d’autres, et en coupant à Manet ses ailes de révolutionnaire passionné. Car en effet, Manet montre ici un subtil mélange de genres et de contrastes, un mélange jusque-là presque jamais mis en œuvre dans une peinture de cette envergure. Il faut preuve d’une audace farouche, tout comme sa Victorine Meurent représentée ici une main cachant son sexe. Je n’y verrai ici qu’une métaphore touchante sur la condition des femmes ; même la plus vile des courtisanes a, elle aussi, droit à du respect, de la pudeur, de l’intimité. Un détail particulier retient mon attention : ce bouquet de fleurs que lui propose cette servante anonyme. Une nature morte dans un tableau de nu, voilà de quoi contenter les férus de nouveautés ! Si ce n’est pas du génie, dites-moi diable ce que c’est. Cette délicate touche de couleurs dans cette peinture si sombre, si noire… Effectivement, cette noirceur saisit n’importe quel observateur de ce tableau. Mais encore faut-il bien interpréter cette atmosphère… À ceux qui me diront qu’elle est dérangeante et surfaite, je leur répondrai de se cultiver un peu. Car si le bas peuple ne trouve pas ce tableau à son goût, les vrais connaisseurs apprécieront forcément Olympia, un tableau à la hauteur du magnifique qu’inspire son nom. Comme je le disais, cette sombreur s’accorde parfaitement avec le malsain de la scène, malsain si peu représenté en peinture jusque-là qu’on ne peut qu’une fois de plus saluer l’originalité de Manet. Je vois d’ici venir d’autres critiques, des sceptiques s’écrier qu’il n’y a pas de fumée sans feu et que si Manet déchaîne les critiques, c’est qu’il s’agit sûrement d’un artiste arrogant par sa peinture et qu’il devrait songer à revoir sa façon de décrire des scènes provoquantes.

en relation

  • Le chemin de fer manet
    791 mots | 4 pages
  • Zola
    6172 mots | 25 pages
  • Histoire de l'art-manet
    1985 mots | 8 pages
  • LOL
    3190 mots | 13 pages
  • Emile zola et l'art
    3032 mots | 13 pages
  • Tpe les scandales de l'art
    6066 mots | 25 pages
  • La folie de l'aïeule, la fortune des rougons, chapitre 5.
    1330 mots | 6 pages
  • Copie
    8872 mots | 36 pages
  • Réalisme et naturalisme
    5819 mots | 24 pages
  • Art moderne et contemporain
    8638 mots | 35 pages