Lettre pour les aveugles: critique littéraire

Pages: 5 (1124 mots) Publié le: 8 janvier 2013
Les sens sont les portes d’entrée de toutes connaissances humaines. Rien ne peut être interprété dans la vie sans être passé par un de nos cinq sens (toucher, odorat, ouïe, gout ou la vue). Ces derniers agissent donc comme messagers. Mais parfois dans la vie, certaines personnes naissent avec un de ces transmetteurs de savoir manquant. Par exemple, dans le texte Lettre sur les aveugles à l’usagede ceux qui voient, écrit par Denis Diderot, on parle de la cécité. Pourquoi ne pas tenter d’analyser s’il est vrai, pour ce dernier, que la cécité est parfois un handicap aux conséquences négatives, parfois un handicap qui permet d’avoir un meilleur point de vue sur le monde qu’une personne qui possède la vue et parfois comme une combinaison des deux? D’abord, on verra que c’est un avantage, puisque c’est un désavantage. Finalement, on verra que ce pourrait être une combinaison des deux.
Premièrement, la cécité est un avantage. D’après Diderot, un aveugle évalue le temps avec beaucoup plus de précision qu’une personne qui n’est pas aveugle. « Il estime avec beaucoup plus de précision que nous la durée du temps, par la succession des actions et des pensées. » Puisqu’il n’a pas la vuepour le distraire, l’aveugle prend mieux conscience que quelqu'un qui voit pour déterminer la durée du temps, avec la succession d’actions et pensées. Par exemple, quand Diderot dit les affaires que l’aveugle nivelle à l’équerre, ce dernier prend conscience de la durée de ce qu’il fait, car il n’y a rien d’autre pour occuper son attention à part le temps mis à exécuter cette action. Ensuite, puisquele jugement de l’aveugle n’est pas influencé par ce qu’il voit, aperçois les choses plus abstraites que nous, ce qui fait qu’ils ont beaucoup moins de chances de se tromper dans les problèmes philosophiques. Dans le texte, Diderot donne l’exemple ci-dessous : « […] ce que Saunderson a dit de l’infini; je puis vous assurer qu’il avait sur ce sujet des idées très justes et très nettes, et que laplupart de nos infinitaires n’auraient été pour lui que des aveugles. »Ici, il dit qu’un aveugle a une meilleure définition de l’infini, quelque chose de très abstrait, qui est bon à un point de ridiculiser celle de n’importe quelle infinitaire, c’est-à-dire n’importe quel adepte du calcul infinitésimal. Somme toute, le manque de la vue chez quelqu'un est une bonne chose, car cela permet de mieuxdéterminer le temps et aide à mieux comprendre l’abstrait. Malheureusement, la cécité n’est pas toujours quelque chose de positif.
Deuxièmement, la cécité peut aussi être quelque chose de négatif. D’après Diderot, il croit que l’aveugle sent qu’il manque beaucoup dans sa vie, car il ne peut voir les beaux spectacles qu’offre la nature. « […] laissez là tout ce beau spectacle qui n’a jamais été faitpour moi! J’ai été condamné à passer ma vie dans les ténèbres. »Il montre ici que la vie, par la bouche de Diderot, que l’aveugle projette manifestement un signe de désespoir en disant qu’il a passé sa vie dans les ténèbres et que tout ce que la nature avait à montrer, ce n’était pas destiner à lui. Puis, il y a les capacités limitées de l’aveugle. Ce dernier peut reconnaître les objets que par letoucher. « Notre aveugle n’a de connaissance des objets que par le toucher. »La seule notion qu’il peut donc retiré des objets est leur forme, leur relief. De plus, il ne peut reconnaitre un objet de loin. Il doit s’en approcher, le tâter et le caresser pour prendre connaissance de ce dernier. Bref, la cécité est un désavantage, car d’après notre auteur, l’aveugle sent qu’il manque beaucoup danssa vie et ce dernier ne peut prendre connaissance de ce qui l’environne que par le toucher. Mais rien n’est blanc ou noir dans la vie, il y a toujours des zones grises!
Troisièmement, la cécité est, à la fois, un avantage et un désavantage. Dans le texte, Diderot dit que nous avons les yeux qui servent à observer les spectacles de la nature, mais les aveugles eux, possèdent des habitudes...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Lettre sur les aveugles
  • Critique littéraire et une autre critique littéraire
  • Critique littéraire
  • Critique littéraire
  • Critique littéraire
  • critique littéraire
  • La critique litteraire
  • Critique littéraire

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !