Lettre a ménécée

2248 mots 9 pages
Epicure, Lettre à Ménécée.

Epicure à Ménécée, salut
Qu'on ne remette pas à plus tard, parce qu'on est jeune, la pratique de la philosophie et qu'on ne se lasse pas de philosopher, quand on est vieux. En effet, il n'est, pour personne, ni trop tôt ni trop tard, lorsqu'il s'agit de veiller à la santé de son âme. D'ailleurs, celui qui dit que le moment de philosopher n'est pas encore venu, ou que ce moment est passé, ressemble à celui qui dit, s'agissant du bonheur, que son moment n'est pas encore venu ou qu'il n'est plus. Aussi le jeune homme doit-il, comme le vieillard, philosopher : de la sorte, le second, tout en vieillissant, rajeunira grâce aux biens du passé, parce qu'il leur vouera de la gratitude, et le premier sera dans le même temps jeune et fort avancé en âge, parce qu'il ne craindra pas l'avenir. Il faut donc faire de ce qui produit le bonheur l'objet de ses soins, tant il est vrai que, lorsqu'il est présent, nous avons tout et que, quand il est absent, nous faisons tout pour l'avoir.
À propos des recommandations que je te fais continuellement, mets-les en pratique et fais-en l'objet de tes soins, en saisissant distinctement que ce sont les éléments fondamentaux du bien-vivre.
En premier lieu, quand tu considères le dieu comme un vivant incorruptible et bienheureux, conformément à l'esquisse qu'en donne la notion commune [1] du dieu, ne lui ajoute rien qui soit étranger à son incorruptibilité ni rien qui ne serait pas approprié à sa béatitude. Mais figure-toi à son propos tout ce qui peut lui conserver la béatitude qui accompagne l'incorruptibilité. Car les dieux existent - évidente en effet est la connaissance que l'on a d'eux -, mais ils ne sont pas tels que [la multitude] les considère. {Celle-ci, en effet, ne les respecte pas tels qu'elle les considère : est donc impie non pas celui qui abolit les dieux de la multitude, mais celui qui rattache aux dieux les opinions de la multitude. Car les déclarations de la multitude à propos des dieux, ce

en relation

  • Lettre a menecee
    1137 mots | 5 pages
  • La lettre à ménécée
    2278 mots | 10 pages
  • Lettre à menecee
    525 mots | 3 pages
  • La lettre a ménécée
    2667 mots | 11 pages
  • lettre a Ménécée
    8134 mots | 33 pages
  • Lettre a ménécée
    1340 mots | 6 pages
  • Lettre à ménécée
    2022 mots | 9 pages
  • Lettre a ménécée
    677 mots | 3 pages
  • Lettre à ménécée
    2243 mots | 9 pages
  • Lettre à ménécée
    814 mots | 4 pages