Lettre a ménécée

677 mots 3 pages
"C'est un grand bien, à notre sens, de savoir se suffire à soi même, non pas qu'il faille toujours vivre de peu, mais afin que, si nous ne possédons pas beaucoup, nous sachions nous contenter de peu, bien convaincus que ceux-là jouissent le plus de l'opulence qui ont le moins besoin d'elle. Tout ce qui est naturel est aisé à se procurer mais tout ce qui est vain est difficile à avoir. Les mets simples nous procurent autant de plaisir qu'une table somptueuse si toute souffrance causée par le besoin est supprimée. Le pain d'orge et l'eau nous causent un plaisir extrême si le besoin de les prendre se fait vivement sentir.L'habitude, par conséquent, de vivre d'une manière simple et peu coûteuse offre la meilleure garantie d'une bonne santé; elle permet à l'homme d'accomplir aisément les obligations nécessaires de la vie, le rend capable, quand il se trouve de temps en temps devant une table somptueuse, d'en mieux jouir et le met en état de ne pas craindre les coups du sort."Epicure, (Lettre à Ménécée) __________________________________ Explication par la détermination des concepts. Savoir se suffire: accéder à l'autarcie qui seule permet d'être en paix et d'exercer une liberté par absence de contrainte dans la mesure où celui qui ne dépend de personne d'autre, n'est plus soumis aux caprices des événements. En effet le cours des événements, pour peu que nous ayons des plaisirs recherchés, raffinés, peut nous en priver: pour celui qui est avide de posséder, il arrive souvent, sinon toujours, que la suite des événements lui enlève aussitôt ce que l'événement précédent lui a donné: le temps dévore ses propres enfants. C'est ce que l'on retrouve dans les dernières pages Le chercheur d'or (Le Clézio) Toujours: bien comprendre qu'il ne s'agit pas d'exclure l'opulence, l'usage des richesses et les plaisirs réglés par la raison. La vie frugale, simple, qui se compose de ce qui est naturel c'est à dire donné par la nature, la vie frugale n'est donc pas une fin mais un moyen

en relation

  • Lettre a menecee
    1137 mots | 5 pages
  • La lettre à ménécée
    2278 mots | 10 pages
  • Lettre à menecee
    525 mots | 3 pages
  • La lettre a ménécée
    2667 mots | 11 pages
  • lettre a Ménécée
    8134 mots | 33 pages
  • Lettre a ménécée
    1340 mots | 6 pages
  • Lettre à ménécée
    2022 mots | 9 pages
  • Lettre a ménécée
    2248 mots | 9 pages
  • Lettre à ménécée
    2243 mots | 9 pages
  • Lettre à ménécée
    814 mots | 4 pages