Liaisons dangereuse, lettre 27

Pages: 8 (1827 mots) Publié le: 25 janvier 2015
Lettre 127


INTRODUCTION : Auteur du 17ème siècle, Pierre Choderlos de Laclos (1741-1803) est un ancien militaire de carrière. Il écrivit seulement quelques poèmes, deux contes mais surtout, son roman épistolaire très connu malgré le scandale qu'il provoqua : Les liaisons dangereuses).
Le genre épistolaire était très à la mode durant le siècle des Lumières.
Ce roman traite de lacorrespondance entre deux libertins, Merteuil et Valmont qui se moquent des règles sociales et sexuelles imposées par la société de l'époque.
Ayant été amants, ils représentent la quintessence des libertins. Mme de Merteuil demande à Valmont de déshonorer Cécile de Volange avant son mariage avec l'ancien amant de Mme de Merteuil. Mais en parallèle, le vicomte de Valmont tente de séduire Mme de Tourvel(femme mariée, catholique, attachée à son mari) et tombe amoureux d'elle . Drancy va tomber amoureux de Cécile dont il est le maître de musique. Celui-ci va être manipulé par Mme de Merteuil dont il devient l'amant. Mme de Merteuil à promis une folle nuit d'amour à Valmont si ce dernier lui apporte par écrit, la preuve que Mme de Tourvel a succombé.

PB : Mme de Merteuil est-elle une femme libre ?1/ Les revendications de Mme de Merteuil
1- La fierté de Mme de Merteuil et l'affirmation de sa supériorité (Q°1)
2- Sa revendication d'indépendance et de liberté (Q°2)

2/Sa victoire sur Valmont
1- Le renversement de l'homme : l'image du sérail (Q°3)
2- L'humiliation de Valmont
3- L'opposition de Valmont et Danceny


1/1- La Marquise se présente ici comme une femme libre et a untrès bon opinion d’elle-même: « la prétention de remplacer à moi seule tout un sérail », « je ne le suis pas en modestie ». Contrairement aux schémas de l’époque démontrant l’infériorité de la femme dans tous les domaines, Mme de Merteuil affirme sa supériorité sur Valmont, même dans le jeu libertin.
Elle se pose en dominatrice, donnant des conseils et des ordres, et humiliant même son correspondantpar son ironie et ses moqueries mais aussi sa richesse. Loin du modèle de la femme soumise, c’est elle ici qui garde les devants : elle souligne que le retard de sa réponse est absolument délibéré et qu’il est l’effet non d’un manque de temps, mais de son « humeur » ; si elle accepte de répondre à Valmont, c’est uniquement pour lui signifier son refus de se soumettre à son désir (« il faut vousdire clairement mon avis »). Elle se considère comme aussi indépendante et maîtresse d’elle-même qu’un homme, il n’est pas question pour elle de se justifier de quoi que ce soit (« par quelles raisons, m’allez-vous demander ? Mais d’abord il pourrait fort bien n’y en avoir aucune »), puisque Valmont n’a aucun droit à faire valoir sur elle. Dans cette lettre, elle prend donc le contre-pied du statuttraditionnel de la femme, soumise au pouvoir et au désir de l’homme ; elle utilise l’antiphrase ironique pour évoquer les prétendus « torts », dont elle devrait être « corrigée », qui sont ceux que la société reproche aux femmes : le désir d’indépendance, de liberté morale et sexuelle, la volonté de domination... bien loin de vouloir s’en corriger, Madame de Merteuil les revendique comme unegloire personnelle.

2- Madame de Merteuil réagit d’abord violemment à la « proposition » (litote permettant de désigner une réalité sexuelle particulièrement crue) qui est au centre de la lettre. La Marquise ne supporte pas qu’un homme se permette d’exiger quoi que ce soit d’elle comme objet sexuel. Valmont n’a aucun droit sur elle, ni en vertu de leur ancienne liaison (« Trouvez donc bon qu’au lieude vous dire aussi, adieu comme autrefois, je vous dise, adieu comme à présent »). Pas question pour cette femme qui affirme hautement sa supériorité d’être mise sur le même plan que les autres conquêtes de Valmont, Madame de Tourvel et Cécile, voire de passer après elles et de remplir les « troisièmes rôles », ce qu’elle considère comme une déchéance (« me trouver déchue jusque-là »). Enfin,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Lettre 1 des liaisons dangereuses
  • Lettre v les liaisons dangereuses
  • Les Liaisons Dangereuses Lettre 141
  • 1ere lettres liaisons dangereuses
  • Les liaisons dangereuses
  • Les liaisons dangereuses- lettre xlvii
  • Lettre 81 Liaisons dangereuses
  • Lettre 161 liaisons dangereuses

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !