Libéralisation fiancière

Pages: 61 (15154 mots) Publié le: 14 avril 2010
Cet article est disponible en ligne à l’adresse : http://www.cairn.info/article.php?ID_REVUE=ECOI&ID_NUMPUBLIE=ECOI_085&ID_ARTICLE=ECOI_085_0003

Libéralisation financière, spéculation et crises bancaires par Luis MIOTTI et Dominique PLIHON
| La Doc. française | Économie internationale 2001/1 - n° 85
ISSN 1240-8095 | pages 3 à 36

Pour citer cet article : — Miotti L. et Plihon D.,Libéralisation financière, spéculation et crises bancaires, Économie internationale 2001/1, n° 85, p. 3-36.

Distribution électronique Cairn pour La Doc. française. © La Doc. française. Tous droits réservés pour tous pays. La reproduction ou représentation de cet article, notamment par photocopie, n'est autorisée que dans les limites des conditions générales d'utilisation du site ou, le cas échéant, desconditions générales de la licence souscrite par votre établissement. Toute autre reproduction ou représentation, en tout ou partie, sous quelque forme et de quelque manière que ce soit, est interdite sauf accord préalable et écrit de l'éditeur, en dehors des cas prévus par la législation en vigueur en France. Il est précisé que son stockage dans une base de données est également interdit.

3LUIS MIOTTI DOMINIQUE PLIHON 1

LIBÉRALISATION FINANCIÈRE,
SPÉCULATION ET CRISES BANCAIRES

R ÉS U MÉ . Les crises bancaires sont une des manifestations les plus importantes de l’instabilité financière contemporaine. En effet, les systèmes bancaires des deux tiers des pays membres du FMI et de la plupart des pays émergents ont connu de graves dysfonctionnements au cours des deux dernièresdécennies. D’importantes avancées dans la compréhension de ces crises ont été réalisées grâce à des travaux empiriques très documentés, dont certains ont été effectués par des économistes du FMI. Ces travaux montrent l’existence d’une relation entre les crises bancaires et financières et les politiques de libéralisation financière, souvent radicales, menées dans les pays émergents. Ils illustrentégalement le fait que les défaillances bancaires sont au centre des crises économiques et financières récentes des pays émergents. La plupart de ces analyses, de nature principalement macroéconomique, mettent en avant deux séries d’explications : d’une part, la libéralisation financière rend les banques plus vulnérables aux chocs macroéconomiques et, d’autre part, la fragilité financière de cesdernières serait aggravée par l’insuffisance des dispositifs de

supervision, particulièrement patente dans les pays émergents. Toutefois, ces approches ont des fondements microéconomiques insuffisants et ne permettent pas d’expliquer les prises de risques excessifs et les défaillances bancaires dans les pays émergents. L’objectif de cet article est, en prolongeant ces travaux récents, de tenter decombler cette lacune et de donner des fondements microéconomiques plus satisfaisants à l’analyse des crises bancaires. Son hypothèse centrale est que les défaillances bancaires à l’origine des crises peuvent être expliquées, en grande partie, par les comportements spéculatifs des banques favorisés par la libéralisation financière. Après avoir présenté une recension critique de la littérature sur lescrises bancaires dans les pays émergents, cet article expose le cadre théorique, d’inspiration keynésienne, qui fonde cette approche des crises bancaires fondée sur les comportements spéculatifs des banques. Puis une analyse empirique est proposée, basée sur des faits stylisés ainsi que des tests statistiques et économétriques portant sur les

1. LUIS MIOTTI est Maître de conférence àl’université Paris-Nord et rattaché au Centre d’Économie de Paris-Nord (CEPN) (miotti_luis@wanadoo.fr) ; DOMINIQUE PLIHON est Professeur à l’université Paris-Nord et rattaché au Centre d’Économie de Paris-Nord (CEPN) (dplihon@aol.com).

4

crises bancaires en Argentine et en Corée. Les résultats obtenus ne permettent pas de rejeter l’hypothèse selon laquelle le comportement spéculatif des banques...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • liberalisation
  • La libéralisation
  • La liberalisation
  • Algebre fianciere
  • Analyse fiancière
  • les charges fiancières
  • Les places fiancières
  • Analyse fiancière

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !