Libertinage

468 mots 2 pages
Introduction :

Madame du Chatelet est une femme noble du XVIIIème siècle ayant fait de grandes études en sciences. Elle adore étudier et veux toujours en savoir d’avantage. Elle est même la traductrice de l’auteur anglais Newton. Le discours sur le bonheur écrit par Madame du Chatelet est paru en 1779, c’est un ouvrage dans lequel la narratrice férue de philosophie, nous fait une plaidoirie sur le thème du bonheur. Elle nous fait part de sa vie et de ses expériences afin d’arriver à une loi générale sur l’amour par le biais d’un processus inductif. Elle se pose des questions et y répond par sa propre vie

I) La structure du texte

Une vraie réflexion qui passe par un raisonnement inductif

* Dans ce texte, on atteint la "leçon", la loi, par le processus de l'observation et de l'expérience que l'on analyse il s’agit d’une démarche inductive. * L’extrait commence par un questionnement : « on voit bien que je veux parler de l’amour » ligne 3 * Par la suite, on compare et on analyse des expériences, des faits. Ces faits qui s’avèrent à la fin de l’extrait, être des moments que l’auteur a vécue. Entre autre par l’emploi du « je » tout au long du texte mais surtout dans les trois dernières lignes (lignes 36, 37, 38) où elle nous raconte sa propre expériences. * Ce raisonnement inductif lui fait également parer quelques contres arguments tel que l’exemple donné avec Nestor aux lignes 12, 13, 14 * Certaines phrases ou groupes de mots viennent également nous montrer qu’elle essaye aussi ici de démontrer de manière scientifique entre autre avec la citation ligne31 : « Voilà comme est fait le cœur humain ». (On peut noter qu’elle fait ceci car cela lui plait, en effet, c’est elle qui a traduit certains ouvrages scientifique, physique de l’auteur anglais Newton).

II) Un texte qui parle de soi, la dimension autobiographique

Tout au long de l’extrait, l’auteur nous fait vivre sa propre expérience de l’amour afin de nous amener à une

en relation

  • Le libertinage
    750 mots | 3 pages
  • Libertinage
    1042 mots | 5 pages
  • le libertinage
    458 mots | 2 pages
  • Libertinage
    409 mots | 2 pages
  • Libertinage
    341 mots | 2 pages
  • Libertinage
    742 mots | 3 pages
  • Le libertinage
    4105 mots | 17 pages
  • Le libertinage
    419 mots | 2 pages
  • Le Libertinage
    1058 mots | 5 pages
  • le libertinage
    328 mots | 2 pages