Libertinage

292 mots 2 pages
Liberté de penser, d’agir et d’aimer, voilà ce que revendiquent ces individus qui contestent la morale et le dogme religieux pour une philosophie de vie qui deviendra, au fil du temps, synonyme de licence sexuelle.

Le libertinage veut s’attaquer à plusieurs aspects de la vie des hommes pour les modifier en profondeur. Pour cette raison, il épouse diverses formes. C’est pourquoi, au cours du temps, on parlera de:

Libertinage moral : Synonyme de donjuanisme et d’épicurisme (façon de vivre accès sur le recherche d'un bonheur et d'une sagesse, en évitant les sources de plaisir n’étant ni naturelles ni nécessaires.) , il se résume à la recherche des plaisirs sensuels et sexuels.

Libertinage social : Il représente tous les libertins qui contestent l’ordre politique établi et défendent la liberté d’expression de l’individu en élaborant des idéaux politiques fondés avant tout sur la tolérance.

Libertinage scientifique : Ce type de libertinage regroupe les penseurs critiques et sceptiques qui exigent une démarche rigoureuse dans la recherche.

Libertinage religieux : Estimé comme le plus dangereux et le plus grave, le libertinage religieux est celui de tous les « jouisseurs » qui ne croient pas en Dieu. Pour ces libertins, ancêtres des philosophes des Lumières, c'est l'homme qui prend la place de Dieux.

On peut voir que la philosophie libertine est vue comme une délivrance pour certain, mais aussi comme une menace. Une chose est certaine, elle lèguera un héritage inestimable à tous: la défense de l’indépendance et de la pensée individualiste qui, ensemble, peuvent conduire au plein épanouissement de l’homme.
Malheureusement, aujourd'hui, les mots "libertin" et "libertinage" ne sont bien souvent réduits qu'à de simples connotations pornographiques, perdant toute la pensée révolutionnaire qui les

en relation

  • Le libertinage
    750 mots | 3 pages
  • Libertinage
    1042 mots | 5 pages
  • le libertinage
    458 mots | 2 pages
  • Libertinage
    409 mots | 2 pages
  • Libertinage
    341 mots | 2 pages
  • Libertinage
    742 mots | 3 pages
  • Le libertinage
    4105 mots | 17 pages
  • Le libertinage
    419 mots | 2 pages
  • Le Libertinage
    1058 mots | 5 pages
  • le libertinage
    328 mots | 2 pages