Libre-échange

Pages: 7 (1703 mots) Publié le: 5 mars 2013
Le libre-échange est un principe visant à favoriser le développement du commerce international en supprimant les barrières douanières et non douanières et les réglementations nationales susceptibles de restreindre l'importation des biens et des services. Au sens strict, la notion ne s'étend pas aux mouvements de travailleurs ou de capitaux1. Il s'oppose au protectionnisme et au mercantilisme.Le fondement de ce système repose dans les théories économiques classiques de la division du travail entre les différentes nations (division internationale du travail) et de l'avantage comparatif. Sa finalité étant en principe d'augmenter la richesse de chacune des nations qui y concourent, elle contribue à augmenter le volume, la puissance et la profitabilité du secteur du commerce et du négoceinternational par rapport aux secteurs productifs, en particulier locaux et vivriers.
Place du libre-échange dans le commerce international

Historiquement, le libre-échange est une rareté exceptionnelle. Chaque État se définit notamment par ses frontières et l'existence de taxes et toutes sortes de règlements propres concernant l'importation et l'exportation, érigeant autant de barrières. Lapensée économique rudimentaire animant les dirigeants des anciens États les conduit à toujours préférer, entre deux biens similaires, celui produit par leur nation à celui d'importation. Forcer les étrangers à ouvrir leur commerce, abaisser leurs barrières et leurs droits de douanes, tout en tâchant de conserver les siennes, est une politique ordinaire des relations internationales, éventuellementappuyée par la menace militaire ou obtenue à l'issue d'une guerre. Du fait de ces pratiques, le commerce international peut consister pour une part notable en contrebande, contournement illégal des règles sur les importations, d'autant plus rentable que ces règles sont plus coûteuses.

Le libre-échange n'est donc en pratique que le fruit rare et limité (ne portant en général que sur certainsbiens) d'accords internationaux, par lesquels les états acceptent de réduire en tout ou partie les traitements spécifiques qu'ils appliquent aux marchandises étrangères et qui les handicapent sur leur marché.

traités inégaux imposés à une nation plus faible par une nation plus forte, forçant la première à admettre les biens produits par la seconde ;
traités bilatéraux de réciprocitécommerciale entre deux pays amis, pour une quantité plus ou moins étendue de biens ;
et, dans le cadre de la mondialisation moderne, des accords multilatéraux négociés au niveau de l'organisme mondial ad hoc : l'OMC ;
zones de libre-échange, lorsque le traité de libre échange implique plusieurs pays et s'étend à l'ensemble des biens (avec éventuellement des exceptions pour certains biens).Cette présentation fait apparaître la protection nationale comme la norme et le libre-échange comme l'exception, ce qui est conforme à la vérité historique. Mais les accords de libre échange ne sont nécessaires que parce que les États ont d'abord érigé des barrières. En ce sens, le libre-échange est au contraire l'état naturel de l'économie, avant toute intervention étatique.

Pour Cordell Hull2le ministre de Franklin Delano Roosevelt en très grande partie à l'origine du retour au libre-échange après la Seconde Guerre mondiale, il s'agit du principe de non-discrimination appliqué au commerce de biens et de services.

L'Accord général sur les tarifs douaniers et le commerce (GATT), signé en 1947, met en place au sortir de la guerre la matrice d'un commerce international conforme auprincipe du libre-échange. En 1995, l'Organisation mondiale du commerce (OMC) succède au GATT.
Historique de la théorie
Genèse

La première analyse rigoureuse du libre-échange3 est due à Henry Martyn dans Considérations sur le commerce avec les Indes orientales (1701) ; dès la préface, il prévient : « la plupart des idées dans ces travaux sont directement opposées aux opinions reçues. » Martyn...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Libre échange
  • Libre échange
  • Libre echange
  • Libre échange
  • Le libre échange
  • Le libre echange
  • Libre echange
  • Libre échange

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !