Lie to me

381 mots 2 pages
Violence en vers les femmes :

[pic]

Photo d’une vidéo qui a été utilisée pour faire une campagne contre les violences conjugales. Elle est basée sur le thème de l’amour et sur chaque image on pourra y lire « je t’aime », « un peu », « passionnément », « à la folie » et sur la dernière photo, on ne voit plus le visage féminin, mais plutôt un médecin autour du corps de la jeune femme avec un message de sensibilisation sur la réalité des violences conjugales. Ce spot publicitaire met en évidence le calvaire subit par une jeune femme au nom de l’amour. Et pourquoi faire des spots publicitaires qui mettent en avant la violence ? C’est pour sensibiliser au maximum car dans la société d’aujourd’hui, la violence est « un fait » vendeur. Chaque personne qui aura vu ce spot sera plus ou moins marquée par les détails et surtout par la finalité qui se trouve être la mort. Ce qui est démontré dans ce spot, c’est que la violence peut enlever la vie, et cela fait réfléchir. Maintenant, cette publicité choc ne cherche pas du tout à vendre mais à faire réagir.

[pic]

[pic]

[pic]

[pic]

Violence à télé-réalité :

Comme on a pu le voir dans les jeux de téléréalité, la violence des candidats est toujours au rendez-vous. Que cela soit à la Satr Academy, Loft Story, Secret story ou d’autres, les tirailleries des différents participants amusent les téléspectateurs. Car dés lors qu’il y a un personnage qui anime ou qui provoque, le candidat reste plus longtemps dans le jeu. On peut prendre l’exemple d’un candidat (Secret Story 1, Jean Pascal) qui n’était pas un chanteur exceptionnel mais qui est arrivé quand même en demi-finale grâce au vote du public. On peut prendre un autre exemple, celui d’un autre candidat dans la même émission mais pas la même année, qui a violemment cassé la porte d’une chambre, et qui a lui aussi été adoré par le public. Le téléspectateur aime ce genre d’animation. C’est pour cela que les candidats sont bien choisi à l’avance et suivant leur

en relation

  • Lie to me
    849 mots | 4 pages
  • Caca
    1084 mots | 5 pages
  • Docs sandy
    1835 mots | 8 pages
  • Rgdfg
    635 mots | 3 pages
  • A lessonbefore dying
    1454 mots | 6 pages
  • Gggggg
    645 mots | 3 pages
  • Hono folder
    356 mots | 2 pages
  • Ffffff
    1489 mots | 6 pages
  • Ksjkdflv
    1853 mots | 8 pages
  • Les microexpressions
    1378 mots | 6 pages