Lien étroit entre design d'objet et design de meuble - milan furnoture fair 2012

476 mots 2 pages
Lien étroit entre design d’objet et design de mode - Milan Funiture fair (Avril 2012)

Même si cela n’est pas évident pour tous, le mobilier est un art qui mêle design et habillement. Comme le designer de mode, le designer d’objet se doit de mêler structure et matière afin de donner vie à des créations qui viendront satisfaire l’acheteur, le spectateur, parfois même le collectionneur.

Différents parceque cuirs ou textiles, naturelles ou synthetiques, les surfaces sublimes les strutures et permettent de créer l’attention du visiteur. Les designers usent des cuirs en tant qu’élement pratique, beau et durable. Ce salon est la mise en valeur du fond par la forme, de l’idée par la matière.

Les marques de mode, tel que Fendi, Missoni, Kenzo ou encore Roberto Cavalli ont bien compris l’importance de multiplier leur lignes (c’est le parfum qui offre les plus grandes recettes au maison de mode aujourd’hui par exemple); ils étaient donc présents au Milan Furniture fair 2012. Ils proposaient ainsi des mélanges de matières interessants, tous ces mélanges inspirés de leur collection pour les défilés, mais pas seulement. L’ambiance générale et les salons passés peuvent également avoir amenés le détail, détail ensuite ré-évalué et mis en valeur par les créateurs.

Quand le printemps été 2013 nous promet transparence et pastel dans la mode, la maison s’habille des mêmes idées. Là où le sac à main laisse entre voir sa structure et ce qu’il contient, la table s’habille de transparent transparent pour reveler un pied à franges. L’idée est de mêler environment materiel (bois, pierre, peaux) et sentiments (le jeu des lumières, une sensation, un instant) afin de donner naissance à des articles qui ameneront le spectateur à réagir.

(Table : Roberto Cavalli – Models fw13: Roberto Cavalli / 3.1 Phillip Lim)

Si les tendances sont à des juxtapositions de cuirs fins et sombres, comme pour l’automne hiver 2013-14, les canapés de la maison ne seront pas en reste. L’idée

en relation