Lien entre citoyenneté et code de la route

345 mots 2 pages
I. Le lien entre citoyenneté et code de la route.

1. Les règlementations non respectées.

La vitesse est un des facteurs les moins respectés dans le code de la route et qui est donc à l’origine de nombreux accidents. En effet la vitesse apporte l’adrénaline chez certain ce qui les poussent à agir de la sorte. La perte de temps par une vitesse plus « lente » est une raison souvent évoquée par les automobilistes. Le défi, ou le fait d’avoir l’air supérieur en conduisant rapidement sont des raisons jugées suffisantes pour transgresser le code de la route.
Le taux d’alcool élevé est une réglementation fréquemment transcrit et à l’origine de nombreux accidents. Le week-end est le moment où l’alcool frappe le plus fort, après une soirée, un pot entre amis, un dîner de famille, on pense être apte à conduire mais l’alcool ralenti le temps de réaction, et affecte la coordination ainsi même si les effets ne se ressentent pas il affecte la conduite et augmente le risque d’accident.

2. Citoyenneté.

Mourir sur les routes n’est pas normal dans une société dite civilisée. Chacun doit prendre conscience que si conduire un véhicule est synonyme de liberté c’est aussi avoir des obligations. Faire preuve de civisme, de respect de l’autre, et surtout de la vie d’autrui. Le respect du code de la route est fondamental mais il ne suffit pas.
Il faut faire preuve de modestie, et ne pas se dire qu’on est meilleur ou moins exposés au danger que les autres, ni même qu’on sait conduire et qu’on n’a pas de leçon à recevoir. L’accident de la circulation n’est pas une fatalité. Derrière le volant, il y a un homme et tout le monde le sait : l’erreur est humaine. A l’origine de l’accident de la route, la cause est humaine dans la quasi-totalité des cas. Il faut que chacun fasse preuve de bon sens et de raison pour sauver des

en relation

  • lol t mort
    982 mots | 4 pages
  • Dc2 projet
    1378 mots | 6 pages
  • Etre citoyen
    7046 mots | 29 pages
  • Droit des politiques internationales
    3739 mots | 15 pages
  • cas club du vars
    1636 mots | 7 pages
  • Histoire du droit famille
    19362 mots | 78 pages
  • Stratégie
    3672 mots | 15 pages
  • Exposé eps
    2130 mots | 9 pages
  • Dossier Eetaa
    17039 mots | 69 pages
  • Permis d'enseigner au canada
    8428 mots | 34 pages