Life

Pages: 2 (281 mots) Publié le: 2 janvier 2013
Poussière, secheressse, gens pauvre……musique baroque…..
Tradition.
Instrument fait main
Ils se l’approprient…..ne le joue pas comme nous aucune technique mais jexextraordinaire…
Sur partition originales mais très usées…..trésors a cause des (insectes)
Les indèges font de la copie de partition
Passion de transmettre
A la fin festival : ungrand festival
Les jeunes qui ont la culture apprennent au vieux à lire les partitions
Ambiance antre musiciens
Les gens accordent une grande important à la traditionbaroque.
Interview d’un mère : « elle n’a pas obligée ses enfant à faire de la musique, cela vient d’eux et ils aiment ça…ils veulent devenir de grands musiciens et cela enchentetoute la famille c’est un véritable bohneur »
Les enfants sont heureux et considèrent vraiment cela comme un privilège (pas comme nous)
Ils ont des cours grace à un programmede parainage.
Ces cours de musiques sont une façon d’échapper aux dures réalités dela vie : une enfant témoigne
« parfois j’arrive à mon cour de violon triste mais lorsquej’en ressort, je me sens lègere et allègre ca m’aide à oublier d’oublier mes problèmes »
C une façon d’^tre ensemble…..cela évite la délinquence dit le director.
Le materiel estdifficil à réparer et à entretenir.
Nous grand quatuor venons nous inspirer ….grande expérence très enrichissant
Là bas la musique ne forme pas de classe sociale.Histoire : au debut personne ne voulait pas venir nous écouter mais au fur et à mesure tout le monde s’y est intéréssé
Cela fait tourisme et cela soulage la pauvreté
Les enfants ontdes rèves et veulent devenir de grands chef d’orchestre et violonistes (interview d’une petite fille)
Ont une tradition de l’heritage….cela dépasse l’aspect materiel.
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • life
  • Life ..
  • Life
  • Life
  • Life
  • Life
  • ma life
  • la life

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !