Linguistique contemporaine

4228 mots 17 pages
L’objet d’étude de la linguistique (depuis les idées de F. de Saussure (1916): langue comme système et comme structure) détermine ses 4 voies: 1)la langue: système, structure, idées de Saussure; 2)langue et ses fonctions (la parole): la théorie de l’actualisation de Bally, les problèmes du contexte, microtexte, texte; linguistique communicative; théorie de l’énoncé de Benveniste (proposition:la langue abstraite VS énoncé: communication concrète, realization de la proposition, 3 points de l’énoncé: sujet parlant, temps, espace); linguistique fonctionnelle; théorie du discours d’Aroutunova, Burbello; 3)les liens entre la langue et la pensé: linguistique cognitive, don’t l’obet font les connaissances du monde et le mode de leur structuration ds la langue. Les defaults de cette théorie: -elle est sans pratique; -les méthodes d’analyse subjectives (interrogatoire); 4)la langue et l’homme qui l’utilise: langue ds la société, ds la culture; sociolinguistique; ethnolinguistique, ethnoculturologie. Conclusion: les sciences marginales voient le jour, elles appartiennent aux quelques domaines à la fois: philosophie, politologie, sociologie, psychologie. Les principes méthodologiques de la linguistique contemporaine (paradigmes essentielles de l’analyse): 1)expansionnisme (cette notion a été proposée pour la ling textuelle par Enquist et Danish. C’est l’intégration des données d’autres sciences et aussi la succession ds la science. Donc c’est la creation des sciences marginales). 2)anthropocentrisme (l’homme est le centre du monde, c’est la cause finale de toute chose. Alors, la ling est tjrs antopocentrique, car il y a tjrs celui qui parle et celui qui reçoit). 3)fonctionnalisme (il s’agit du fonctionnement du système. C’est la reception de l’objet ds ses rapports avec l’environnement en tant que l’activité. Saussure: signe a 2 aspets: sens, forme+valeur, qui ne peut être définit qu’en tant que relation à un autre signe, en opposition avec les autres, c’est l;a function).

en relation

  • Les stéréotypes linguistiques dans les contes merveilleux et leurs manifestations dans la langue française contemporaine
    27474 mots | 110 pages
  • Sur les proverbes
    3003 mots | 13 pages
  • critique littéraire
    2097 mots | 9 pages
  • Un roman médiocre à parfois plus de valeur pour nous qu'un chef-d'oeuvre
    5649 mots | 23 pages
  • S miologie et linguistique d finitions
    913 mots | 4 pages
  • Phoneme son
    771 mots | 4 pages
  • Littérature
    2962 mots | 12 pages
  • Du Discours Romanesque Mikha L Bakhtine Esth Tique Et Th Orie Du Roman
    2299 mots | 10 pages
  • La linguistique
    1217 mots | 5 pages
  • Les archaïsmes
    5887 mots | 24 pages