Linguistique

2647 mots 11 pages
Politique de l’éducation sens et processus d’élaboration Le concept « éducation » fait l’objet de nombreuses définitions. Nous n’en ferons pas ici, un inventaire exhaustif. Mais, retenons, à titre d’exemple, l’une des plus connues et des plus citées, celle de Durkheim. Selon lui, « l’éducation est l’action exercée par les générations adultes sur celles qui ne sont pas mûres pour la vie sociale. Elle a pour objet de susciter et de développer chez l’enfant, un certain nombre d’états physiques, intellectuels et moraux que réclament de lui, et la société politique dans son ensemble, et le milieu spécial auquel il est particulièrement destiné ». A travers cette définition, l’auteur pose principalement que l’éducation est d’abord une affaire de communauté. Elle répond en effet, à la nécessité pour la société ou pour le groupe social considéré d’exister, de se consolider, de se pérenniser et de prospérer. C’est à cette fin qu’elle veille que chacun de ses membres, dès sa venue au monde, suive un itinéraire plus ou moins précis dont la vocation et de le conduire vers un profil correspondant en principe, aux attentes de toute la communauté. Dire cela, c’est confirmer que l’éducation concerne le groupe, la collectivité. Elle n’est pas une affaire d’individu, du chacun pour soi ! Bien sûr, dans sa réalisation concrète, chaque membre de la société ou du groupe social a une contribution à apporter et en conséquence, une part de responsabilité à assumer, solidairement à la communauté à qui celle-ci incombe au premier chef. Mais comme la communauté humaine est toujours organisée, les problèmes qui la concernent dans son ensemble sont analysés et gérés au niveau de son instance de Direction, Le Gouvernement s’agissant d’un pays. Il en est ainsi pour l’éducation, projet collectif. Mais à

en relation

  • linguistique
    6506 mots | 27 pages
  • Linguistique
    2458 mots | 10 pages
  • Linguistique
    2141 mots | 9 pages
  • La linguistique
    15646 mots | 63 pages
  • Linguistique
    864 mots | 4 pages
  • Linguistique
    2674 mots | 11 pages
  • Linguistique
    3398 mots | 14 pages
  • Linguistique
    8603 mots | 35 pages
  • la linguistique
    1205 mots | 5 pages
  • Linguistique
    6445 mots | 26 pages