Littérature de france - Villon

1244 mots 5 pages
Littérature française

Villon
1) Biographie
Né en 1432 à Paris et décédé aussi à Paris après 1463, à une date inconnue. Son vrai nom est François de Montcorbier. Orphelin de père, il est recueilli à l’âge de 8 ans par Guillaume de Villon, chanoine d’une église de Paris. Il est plus qu’un père pour lui et est dont il prend son pseudonyme. Il poursuit des études au quartier latin et il est reçu bachelier en 1449 et puis licencié en maître ès arts de l’université de Paris. En 1455 il tue un clerc et il doit fuir pour 4 années d’errance. En 1458 il est accueilli à la cour de Charles d’Orléans. Il obtient la levée des poursuites et retourne à Paris. Là il est de nouveau emprisonné à la suite d’une rixe au cours de laquelle un notaire est blessé. Condamné à être pendu et étrangle il fait appel à sa peine et est commue en bannissement. Il quitte une dernière fois Paris. De là, on ne sait pas ce qu’il est devenue
2) Vie littéraire.
Il est le poète le plus connu de la fin du Moyen Âge. Villon est connu pour avoir renouvelé la façon de traiter les thèmes poétiques hérités de la culture médiévale. Son œuvre peut être divisé en très styles :
a) Poésie satirique : l’œuvre la plus représentative de ce genre est « Le Lais ». Le Lais est une œuvre publie en 1457 formée de quarante huitains d'octosyllabes. Il lègue ironiquement ses ennemis, aux mendiants et aux religieuses.
b) Poésie lyrique : l’œuvre la plus représentative de ce genre est « Le Testament » Composé d’un long poème, dans lequel sont insérés des ballades et des rondeaux. Le Testamen est écrit en 1961 quand il était emprisonné.
Première partie : il exprime avec émotion son angoisse devant la mort, la mélancolie et des amours enfuis.
Deuxième parti : il reprend Le Lais, mais avec des dispositions conformes à celles d’un véritable testament.
c) La poésie tragique : L’œuvre la plus représentative est « La Ballade des pendus ». Connue aussi comme « Epitaphe Villon » est le poème le plus connu de Villon.

en relation

  • Francois Villon
    2650 mots | 11 pages
  • la poésie du M-A au 16 eme siècle
    3503 mots | 15 pages
  • Medieval
    1853 mots | 8 pages
  • La vision de l'homme et de la société chez françois villon
    3029 mots | 13 pages
  • villon
    23617 mots | 95 pages
  • Francois villon
    2487 mots | 10 pages
  • Lectures analytiques
    1099 mots | 5 pages
  • Exposé moeyen-age
    529 mots | 3 pages
  • Letterature
    5057 mots | 21 pages
  • Balzac.
    746 mots | 3 pages