Littérature

Pages: 5 (1057 mots) Publié le: 6 avril 2010
CORDEAU
Florian
TL

COMMENTAIRE DE TEXTE
PHILOSOPHIE

Kant dans son texte souligne l’idée générale de la liberté humaine.
Quel rapport l’Homme doit-il entreprendre par rapport à lui-même et aux autres pour ne pas porter atteinte à sa liberté ?
Kant énonce sa thèse en donnant une définition négative de ce que ne doit pas faire un homme, c’est-à-dire que la liberté selon Kant réside dansle fait de ne pas déshonoré son humanité et par ailleurs l’humanité dans son ensemble. La thèse de celui-ci est donc présente dès les premières lignes « Celui qui renonce à sa liberté et l’échange pour de l’argent agit contre l’humanité ».
On distingue deux partie dans la démarche d’argumentation de Kant, la première partie allant du début jusqu’à la ligne 11 (« Celui qui renonce à sa liberté[…] Méprisable que lui ») où il nous arrête sur le fait que la vie humaine n’a de valeur que si nous ne déshonorons pas notre humanité pour n’importe quel moyen, il évoque le cas de l’individu qui « offre son corps pour en tirer profit » et il renvoit par ailleurs à celui qui le paie pour cela qui est « aussi méprisable que lui ». La seconde partie quant à elle, allant de la ligne 11 à la fin dutexte (« D’aucune façon […] l’humanité ») traite du fait que la règle selon laquelle on ne doit pas sacrifier sa dignité, sa personne et donc son humanité pour « satisfaire son inclination », et par la même occasion, le désir d’un autre est une règle absolu, elle vaut pour tout le monde.

L’individu qui « renonce à sa liberté » et donc à la forme d’humanité la plus importante pour la troquer contrede l’argent agit selon l’auteur « contre l’humanité » dans son ensemble. C’est-à-dire contre les fondement morale de toute société. Celui qui met à mal une quelconque forme de liberté et qui plus est la sienne, se place à l’encontre des principes même de l’humanité puisqu’il implique tous les hommes dans ce qu’il fait. Cette thèse proposé par l’auteur parait assez contemporaine puisque dans notresociété nous pouvons retrouver de telles personnes avec notamment la prostitution ou encore la commercialisation de ses propres organes pour de l’argent. La conception de la vie proposée par Kant au début du texte est définit à l’aide de négations, en effet vivre « comme des hommes », ce n’est pas « rechercher tous les plaisirs », mais « ne pas déshonorer l’humanité », il faut donc par conséquentse priver afin d’être digne de vivre. En d’autre thermes il ne faut pas se soumettre à sa sensibilité, à sa quête de plaisir mais sans doute se laisser guider par sa raison. En bref, renoncer à sa liberté c’est « déshonorer sa liberté » mais il parait logique qu’un homme serait libre de renoncer à sa liberté sans porter atteinte à la liberté d’autrui ne serait pas un acte immoral et donccondamnable.
Mais selon Kant, en renonçant à sa propre liberté nous impliquons forcément autrui, « celui qui paie pour cela agit de façon aussi méprisable », nous compromettons alors l’autre dans notre choix et nous le poussons à soumettre et à mépriser sa propre humanité. Nous devons être « digne de notre humanité »,c’est-à-dire respecter en toute vraisemblance un don qui a été fait aux hommes, mais parqui ? Les lumières par exemple d’où nous tirons la déclaration universelle des Droits de l’Homme garantissant une liberté inaliénable de chacun ou d’une entité suprême et divine. Cependant nous devons refuser tout ce qui « suspend l’Homme en nous », il ne s’agit alors pas de quelque chose d’extérieure et d’abstrait mais de quelque chose qui est en nous et qui doit être digne de respect, d’où lefait de ne pas utiliser autrui comme un moyen mais comme une fin, afin de ne pas le déshonorer comme par exemple se laisser « rouer de coup » pour quelques bières, l’homme doit respecter son humanité, se traiter comme « une fin en soi » toujours selon Kant et non comme une chose, un moyen ou un simple instrument pour réaliser ses propres intérêts ou ceux d’un autre puisque dans ce texte, les...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Littérature
  • Littérature
  • Littérature
  • Littérature
  • Litterature
  • litterature
  • Litterature
  • Littérature

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !