littérature

452 mots 2 pages
Berlin, le 19 mai 1945,

Cher Max,

Me voilà libérer du camp de concentration de Buchenwald. Ce que j’y ai vécu, Max, est au-delà d’horrible. La cruauté en ce lieu n’avait pas de limite, les premiers mois je priais sans arrêt, je me raccrochait à mes souvenirs, à la vie. Et je compris enfin, Max, mon erreur d’avoir pu me laisser intégrer cette idéologie ; Comment ai-je pu être en accord avec ces massacres, avec cette cruauté ?
Tu avais pourtant essayé de me résonner, j’ai été idiot et inconscient. Avant d’arriver à Buchenwald je pensais que je n’avais rien à me reprocher à ton égard, je t’en voulais terriblement, je souhaitais ta mort car tu m’y avais conduis mais une fois dans le camp lorsqu’un S.S était entré dans notre baraque qui était faite de quatre murs, un toit et nos pieds dans la boue, il nous dit « Souvenez-vous en, Souvenez-vous en toujours, gravez le dans votre mémoire. Vous êtes à Buchenwald. Et Buchenwald n'est pas une maison de convalescence. C'est un camp de concentration. Ici, vous devez travailler. Sinon, vous irez droit à la cheminée. Au crématoire. Travailler ou le crématoire - le choix est entre vos mains. » Après ces paroles mon martyr commença autant physiquement que moralement. Je regretter tout depuis ma venue en Allemagne, les remord à propos de la mort de Gisèle me hanter, le manque de nourriture me tiraillais, le travail acharné m’épuisais rien ne me retenais à la vie, je me laissais mourir à petit feu, je ne pensais plus, je ne parlais plus, je n’entendais plus, j’étais une âme errante parmi tant d’autres.
Un matin on m’emmena au bloc des expériences médicales. Je regarda autour de moi et je vis une peinture au mur, c’était un portrait réaliste mais j’ignorais qui étais représenté mais la vue de ce tableau me fit remonter des tas de souvenirs qui te concernait. Chaque jour je pensait à toi, à ce que je pouvais te die, comment je pourrais me faire pardonner, faire cela me

en relation

  • Littérature
    1303 mots | 6 pages
  • Litterature
    930 mots | 4 pages
  • La littérature
    792 mots | 4 pages
  • La litterature
    430 mots | 2 pages
  • Litterature
    1678 mots | 7 pages
  • Litterature
    1376 mots | 6 pages
  • Qu est ce que la litterature
    9360 mots | 38 pages
  • La littérature
    456 mots | 2 pages
  • Littérature
    2445 mots | 10 pages
  • Litterature
    783 mots | 4 pages