Lkjk

Pages: 15 (3588 mots) Publié le: 14 juillet 2013
C O R R I G É

Attention ! Les indications en couleurs ne sont qu’une aide à la lecture et ne doivent pas figurer dans votre rédaction.

Néron, Don Salluste, Lucrèce Borgia, Caligula, Ubu 1… Le théâtre offre une galerie de monstres, de traîtres, de personnages diaboliques qui incarnent la noirceur des hommes et du monde et l’on se presse de venir frémir aux pièges insidieux de ces êtres dumal. Dès l’Antiquité, et plus encore au e XVII siècle, la querelle sur la moralité du théâtre pose le problème de ses fonctions. Certes le théâtre est un divertissement où l’on vient se distraire en groupe : c’est que le théâtre est avant tout un spectacle. Mais Aristote lui assignait aussi une portée morale et, corollairement, le théâtre a souvent été mis au service de l’engagement. Est-cesimplement un divertissement, un spectacle esthétique et gratuit ? ou est-ce un miroir que le dramaturge tend à ses semblables pour leur dévoiler leur noirceur, la leur et celle de l’humanité, avec pour but corollaire de mettre en garde le public, de le rendre meilleur par le spectacle des perversités dont il doit se garder ? Certes, le théâtre comporte de nombreux atouts pour dénoncer vices et turpitudeshumains. Mais cette alternative at-elle un sens ? S’il est vrai que la visée morale peut tuer le plaisir du spectacle, que l’idée peut tuer l’art, n’y a-t-il pas un équilibre possible qui permettrait au théâtre, comme le voulait l’esthétique classique, tout à la fois de plaire et d’instruire ? N’est-ce pas là la fonction principale du théâtre ?

I. Le théâtre peut et doit divertir
Le théâtreest d’abord un divertissement, un loisir.

1. Divertir comme un spectacle
Dans la Grèce antique, les spectacles dramatiques faisaient partie des fêtes et étaient l’objet de concours où l’on se divertit, c’est-à-dire où l’on se distrait en groupe. C’est en effet un véritable plaisir que de se rendre au théâtre, au même titre que de visiter un musée ou d’assister à un concert. On vient y apprécierla beauté d’un spectacle : les décors somptueux des drames romantiques de Hugo, avec leur reconstitution historique, costumes, jeux d’éclairage, musique… tout y flatte l’œil et l’oreille. Les spectateurs viennent y voir, mais aussi y « entendre (…) de belles choses » (Cournot) : les vers lyriques et poétiques de Bérénice de Racine, les monologues romantiques de Ruy Blas, la fantaisie des piècesde Giraudoux –
© Hatier 2007

éécritures

Sujets d’oral

Le roman

Convaincre…

Le théâtre

Introduction

La poésie

DÉNONCER LA NOIRCEUR DES HOMMES… • DISSERTATION • SUJET

11

DÉNONCER LA NOIRCEUR DES HOMMES… • DISSERTATION • SUJET

11

comme Ondine… Le spectateur est transporté dans un autre monde. « Il y a des arbres de carton, des palais de toile, un ciel de haillons,des diamants de verre, de l’or de clinquant, du fard sur la pêche, du rouge sur la joue, un soleil qui sort de dessous terre », dit Hugo, qui suggère que ce « pays de l’irréel » qu’est le théâtre procure avant tout un plaisir esthétique.

2. Divertir par le jeu
Lieu de l’illusion, le théâtre se présente parfois comme un pur jeu. Jeu sur scène, jeu du spectateur aussi : les pièces de Marivaux,avec leur double déguisement des maîtres en valets et des valets en maîtres – comme dans Le Jeu de l’amour et du hasard – entraînent le spectateur dans un imbroglio étourdissant, dont il doit démêler les fils et prévoir les développements. Il est divertissant de voir Silvia et Dorante pris à leur propre piège, construit sur leur changement volontaire d’identité, et bien embarrassés dans cetteintrigue compliquée à loisir.

3. Divertir en créant l’émotion : « Il pleure et il rit »
Il s’agit aussi d’émouvoir… Renoir, un personnage d’acteur dans L’impromptu de Paris de Giraudoux, parle de ces « salles (…) qui frémissent aux horreurs, qui éclatent aux plaisanteries » ; l’actrice Lechy Elbernon de Claudel dit son plaisir à entendre les réactions de son public : « Il pleure et il rit »… Et...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !