Ll'adolescence

1145 mots 5 pages
"L'adolescence, c'est un peu comme une seconde naissance qui se ferait progressivement . Il faut quitter peu à peu la protection familiale comme on a quitté un jour son placenta protecteur."Françoise Dolto .
Pensez-vous , comme l'auteur , qu'il faut nécessairement se couper de sa famille à l'adolescence?

"On connaît bien moins sur l'adolescent que sur l'enfant" disait aussi Françoise Dolto pédopsychiatre célèbre en France durant les années 70 et 80. Elle a aussi comparé l'adolescent au "ver évoluant dans la chrysalide". Elle l'a même représenté comme un homard qui perd sa vieille carcasse pour s'en construire une nouvelle, un peu comme nous les jeunes, on doit apprendre à composer avec tous ces changements qui nous mitraillent ! Cette dame au physique de" gentille grand-mère" a été une des premières à essayer de comprendre cette sorte d'"humanoïde" que les parents voient en nous ; Ceux-ci vivent la transformation de leur gentil petit enfant vers l'adolescence comme une période de rébellion contre eux ; une crise, un tsunami, un tremblement de terre ! Or, c'est surtout une période très importante pour le développement du jeune adulte : il va se forger un caractère, une personnalité durant cet intervalle. C'est d'autant plus difficile à accepter pour les parents car eux-mêmes n'ont pas eu le droit à vivre librement cette fameuse transition ; en effet, ils ne font que répéter aux jeunes "que de leur temps", on ne répondait pas, on rentrait à minuit, on ne buvait pas ....Les autres remarques s'adaptent sans cesse aux différentes situations que l'adolescent leur présente quotidiennement.
Cependant, Il n'y a pas à discuter, ce passage doit s'effectuer : L'oisillon doit un jour voler de ses propres ailes et quitter le nid !Mais cela sera vécu par chacun à son propre rythme.

Nous allons donc voir dans ce qui suit en quoi l'auteur de la citation a vu juste !
Tout le monde le sait, quand nous sommes petits, nous voulons nous marier avec notre père ou notre

en relation