LLCE L3 linguistique

7562 mots 31 pages
Semaine 1 : 28.01.2015

Absente le mercredi 18 fevrier  rattrapage le 06/02 I1 211

Auxiliaires de modalité :

La relation prédicative n’est pas validée, on l’envisage mais elle n’est pas effective. Il s’agit de la validabilité mais pas de la validation, on est jamais dans le domaine du certain, du réel.
Ex : You must work = On évalue pas les chances, c’est un ordre. Ce n’est pas envisageable de valider la relation prédicative <you - not work>
Ex 2 : He may be working, ici c’est diffèrent, c’est beaucoup moins certain, c’est plutôt du 50/50. Avec May on envisage les deux relations prédicatives de manière égale <you-work> et <you-not work>. Avec may on ne s’intéresse jamais à la validation. On envisage les deux relations prédicatives.

May
L’invariant de may c’est la prise en compte des deux valeurs associées a la relation prédicative, c’est l’équiprobabilité. On a toujours la présence des deux valeurs, positive et négative. On envisage toujours l’altérité, c’est à dire la valeur haute.

Valeur épistémique : La modalité de l’évènement c’est la modalité par laquelle l’énonciateur évalue les chances de validation de la relation prédicative. Avec must les chances sont évaluées comme très élevées, avec may c’est équiprobable et avec might les chances sont évaluées comme très faible. On est dans le domaine du probable, de l’éventuel, possibilité de l’existence du procès dans une situation donnée. La problématique est quantitative. Le repérage se fait surtout par la coordonnée spatio-temporel.(= on s’intéresse a ce qu’il se passe a un moment donné dans un certain lieu). Avec la valeur épistémique l’énonciateur s’interroge sur l’ensemble de la relation prédicative.

Valeur radicale= La modalité radicale concerne la relation établie entre le sujet et le prédicat, on travaille sur la propriété que le prédicat attribut au sujet. Ex : I can swim = on s’intéresse a la capacité de nager attribuée a « I ». C’est une valeur quantitative. Comment on peut définir, designer,

en relation

  • Etudiant
    7348 mots | 30 pages
  • Inscription langue
    11373 mots | 46 pages
  • André martinet
    27334 mots | 110 pages
  • Etude post bts am
    9028 mots | 37 pages
  • Plaire et instruire
    30325 mots | 122 pages
  • La France au 18ème siècle
    12518 mots | 51 pages
  • Fiche info licence LLCER rares 2015 IDF
    6703 mots | 27 pages
  • Fiche Info Licence LLCER Rares 2015 IDF
    6703 mots | 27 pages
  • Livret licence anglais 2010/2011
    40040 mots | 161 pages
  • Guerre froide
    1960 mots | 8 pages