Loi bancaire

24679 mots 99 pages
LOI N°84-46 DU 24 JANVIER 1984 MODIFIÉE RELATIVE À L’ACTIVITÉ ET AU CONTRÔLE DES 1 ÉTABLISSEMENTS DE CRÉDIT
TITRE I DÉFINITION DES ÉTABLISSEMENTS DE CRÉDIT ET CONDITIONS D’EXERCICE DE LEUR ACTIVITÉ
Chapitre 1ER Définition des établissements de crédit et des opérations de banque
Article 1er. – Les établissements de crédit sont des personnes morales qui effectuent à titre de profession habituelle des opérations de banque. Les opérations de banque comprennent la réception de fonds du public, les opérations de crédit, ainsi que la mise à la disposition de la clientèle ou la gestion de moyens de paiement. Article 2. – Sont considérés comme fonds reçus du public les fonds qu’une personne recueille d’un tiers, notamment sous forme de dépôts, avec le droit d’en disposer pour son propre compte, mais à charge pour elle de les restituer. Toutefois, ne sont pas considérés comme fonds reçus du public : 1° les fonds reçus ou laissés en compte par les associés en nom ou les commanditaires d’une société de personnes, les associés ou actionnaires détenant au moins 5 % du capital social, les administrateurs, les membres du directoire et du conseil de surveillance ou les gérants ainsi que les fonds provenant de prêts participatifs ; 2° les fonds qu’une entreprise reçoit de ses salariés sous réserve que leur montant n’excède pas 10 % de ses capitaux propres. Pour l’appréciation de ce seuil, il n’est pas tenu compte des fonds reçus des salariés en vertu de dispositions législatives particulières. Article 3. – Constitue une opération de crédit pour l’application de la présente loi tout acte par lequel une

personne agissant à titre onéreux met ou promet de mettre des fonds à la disposition d’une autre personne ou prend, dans l’intérêt de celle-ci, un engagement par signature tel qu’un aval, un cautionnement, ou une garantie. Sont assimilés à des opérations de crédit le crédit-bail, et, de manière générale, toute opération de location assortie d’une option d’achat. Article 4. – Sont

en relation

  • Loi bancaire
    3574 mots | 15 pages
  • la loi bancaire
    321 mots | 2 pages
  • Loi bancaire
    761 mots | 4 pages
  • La loi bancaire
    6013 mots | 25 pages
  • Loi bancaire
    14594 mots | 59 pages
  • La loi bancaire
    1487 mots | 6 pages
  • Loi des établissements bancaire
    7037 mots | 29 pages
  • Les apports de la loi bancaire
    1048 mots | 5 pages
  • Loi bancaire de 2008
    10942 mots | 44 pages
  • La loi sur la régulation bancaire et financière
    3100 mots | 13 pages