Loi de finance au maroc

1387 mots 6 pages
LOI DE FINANCES 2013 PROPOSITIONS DE LA CONFEDERATION GENERALE DES ENTREPRISES DU MAROC

Sommaire A – CGEM : Une attitude responsable et engagée face à la crise B - Un nouveau pacte pour le développement économique du royaume C – Les propositions de la CGEM au titre de la loi de Finances 2013 1 - redonner confiance aux opérateurs économiques ; 2 - développer la compétitivité de l’offre Maroc ; 3 - reconduire des mesures incitatives arrivées à échéance le 31 décembre 2012.

A – CGEM : Une attitude responsable et engagée face à la crise Le Maroc n’échappe pas aux effets de la crise mondiale. L’économie nationale traverse en effet de réelles turbulences dues, essentiellement, à la pression qui s’exerce sur les finances publiques et au déséquilibre des agrégats macroéconomiques. Dans ce contexte, la CGEM assume ses responsabilités et se mobilise en proposant et en soutenant les mesures à même de redresser cette situation. Consciente de leur impact sur l’amélioration de la compétitivité des entreprises et sur l’amélioration des recettes fiscales, la Confédération a choisi, cette année, de mettre l’accent sur les mesures non budgétaires tout en joignant les propositions à caractère budgétaires pour soutenir le développement des entreprises et pour atténuer la dégradation de leur trésorerie. La Confédération estime ainsi qu’une remise à plat du système fiscal s’impose. Elle devrait conduire vers l’élimination des avantages économiquement inutiles pour ne garder que les dispositions aptes à répondre réellement aux difficultés de la situation économique

actuelle, et ce à travers une évaluation fine et pertinente des effets réels des avantages octroyés. Les opérateurs économiques expriment encore leur besoin d’une politique volontariste du Gouvernement et d’un respect rigoureux des engagements annoncés pour retrouver la confiance nécessaire et relever, ensemble, les défis qui attendent notre pays. B - Un nouveau pacte pour le développement économique du royaume

en relation

  • Conséquences de la crise financiere sur le maroc
    1417 mots | 6 pages
  • Loi de finance au maroc
    332 mots | 2 pages
  • Monnaie et financement gea 1ere année
    5051 mots | 21 pages
  • Loi de finance 2013 au maroc
    3243 mots | 13 pages
  • Loi de finance au maroc
    1006 mots | 5 pages
  • Impact de la crise financiere sur le maroc
    1173 mots | 5 pages
  • Epargne financiére au maroc
    31075 mots | 125 pages
  • Crise financiere au maroc
    1026 mots | 5 pages
  • Le projet de loi de finances marocain 2012
    1438 mots | 6 pages
  • Système financier au maroc
    530 mots | 3 pages
  • Le système financier marocain
    19859 mots | 80 pages
  • Le système financier Marocain
    381 mots | 2 pages
  • Le systeme financier marocain
    2127 mots | 9 pages
  • Loi de finance 2012 au maroc
    6516 mots | 27 pages
  • La crise financière et le Maroc
    584 mots | 3 pages