loil

1532 mots 7 pages
knrgighrzihgoiezojgoejzo eojforjzhvjrfoehfvozhooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo- oooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooodddddddddd- dddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddd- dddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddd$pppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppp- pppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppp- pppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppp- pppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppppp- ppppppppppppppppLe Ku Klux Klan prône schématiquement la suprématie de la «race» blanche sur les autres «races» — Noirs (descendants des anciens esclaves), Asiatiques (immigrés chinois et japonais), la communauté Arabe, Hispaniques (Mexicains, Cubains, Portoricains et autres peuples issus d'Amérique latine), ainsi que généralement l'antisémitisme, l'anticatholicisme (ici sont surtout visés, à l'origine du moins, les immigrés d'obédience catholique : Polonais, Italiens et Irlandais, l'antiorthodoxie (ici sont visés les levantins et les Européens orientaux tels les Grecs, Roumains, Yougoslaves, Russes ou Ukrainiens...), l'anticommunisme et l'homophobie. Il est d'abord conservateur et xénophobe. Dans une large mesure, il est aussi très anticentraliste (très hostile à ce qu'il considère comme des empiètements des autorités fédérales sur les droits des États) et plutôt isolationniste en politique étrangère.

Le Ku Klux Klan est primitivement issu de la défaite et de l'occupation des onze États sécessionnistes de l'Union en 1860-1861 et membres des États confédérés d'Amérique (CSA), territoire familièrement appelé Dixieland par les troupes fédérales et de la réaction spontanée des éléments les plus actifs de la population devant les excès commis par celles-ci et surtout par leurs collaborateurs civils.

Il renaît beaucoup plus tard au moment de la Première Guerre mondiale, mais cette fois-ci sous la forme d'une association légale et culturelle, ouverte à

en relation

  • corpus textes prison
    642 mots | 3 pages
  • Introduction au droit
    790 mots | 4 pages
  • Test
    976 mots | 4 pages
  • Le juge et la loi
    2613 mots | 11 pages
  • Cour de cassation, première chambre civile, 2 février 2010
    2360 mots | 10 pages
  • Eloge de l'eclectisme anne simonin
    6480 mots | 26 pages
  • Analyse du système sportif
    15855 mots | 64 pages
  • Vocabulaire De La Langue Amazighe 1
    11210 mots | 45 pages
  • Droit
    21095 mots | 85 pages
  • 8046
    43563 mots | 175 pages