Lolita

5392 mots 22 pages
L’Ile Mystérieuse ou l’utopie d’un monde idéal.
La rédaction de L’Ile Mystérieuse est le fruit d’une longue réflexion et d’une longue recherche de la part de Jules Verne. Car rédiger une nouvelle robinsonnade, aussi merveilleuse et mystérieuse soit-elle, c’est forcément s’inscrire dans une lignée de romans à succès. Tout cela a obligé ainsi l’auteur à une réussite quasi-obligatoire. Jules Verne ne déroge pas à la règle, et son roman (publié en 1874), une suite indirecte de Vingt mille lieues sous les mers (1869), témoigne d’une formidable maturation intellectuelle propre à l’auteur des Voyages Extraordinaires… Dès le début en effet nous pouvons supposer le lien direct avec cet autre chef d’œuvre vernien, notamment au détour d’une phrase ou d’une allusion : « En effet, un ballon, porté comme une boule au sommet d’une trombe, […], en tournant sur lui-même, comme s’il eût été saisi par quelque maelström aérien. » (pages 8 et 9). La référence au maelström, au tout début du roman, est ainsi une référence claire et explicite aux aventures du capitaine Nemo, personnage dont on suppose la présence dans l’île Lincoln là aussi au détour de remarques et de références subtiles mais évidentes. La fin du roman de toutes façons est explicite à ce titre. Or, ce qu’il est intéressant de remarquer, c’est que ce roman constitue une sorte de pendant « physique » à Vingt mille lieues sous les mers, concernant surtout l’analyse des relations entre l’homme et son environnement immédiat (un îlot de terre à l’instar des nombreux océans traversés par le Nautilus).
L’Ile Mystérieuse est un roman qui mêle science et fantastique. La toute puissance de la science, incarnée par la présence d’un ingénieur (Cyrus Smith), est cependant mise à mal face à des événements qu’elle est incapable d’expliquer… Les richesses de l’île interrogent aussi le lecteur attentif. Car cette île est une terre propice à sa colonisation (une réflexion typique de l’écologie humaine), et l’espace qu’il représente, dans

en relation

  • Affiche vicky cristina barcelona
    1149 mots | 5 pages
  • Lolita lempika
    437 mots | 2 pages
  • Lolita
    771 mots | 4 pages
  • Lola
    796 mots | 4 pages
  • Loulou
    1926 mots | 8 pages
  • Lolita
    561 mots | 3 pages
  • Loulou
    332 mots | 2 pages
  • Loreztia
    915 mots | 4 pages
  • Lolita
    415 mots | 2 pages
  • Lola
    894 mots | 4 pages
  • Lola
    686 mots | 3 pages
  • Lolii
    5240 mots | 21 pages
  • Rapport de stage dtc
    3771 mots | 16 pages
  • Lola
    271 mots | 2 pages
  • Lola
    646 mots | 3 pages