Lolo

559 mots 3 pages
Jean Racine, né à La Ferté-Milon le 22 décembre 1639 et mort à Paris le 21 avril 1699, est un dramaturge français considéré comme l'un des plus grands auteurs de tragédies de la période classique de la France de Louis XIV. Il est élevé par sa grand-mère puis par sa tante et reçoit une solide éducation littéraire marquée par le jansénisme. Le succès d'Andromaque en 1667 ouvre une décennie de grande création six grandes tragédies :dont Phèdre.
Phèdre Thésée et Hippolyte sont des personnages mythologiques Racine s’en est inspiré pour en faire une pièce de théâtre. Dans cet extrait de Phèdre ( Acte II scène 5 ) Phèdre avoue sa passion à Hippolyte qui la brûle comme un feu fatal..
Racine nous montre l’amour interdit qu’éprouve Phèdre envers son beau fils Hippolyte.

Problématique: En quoi dans cette scène Phèdre apparaît elle comme une héroïne tragique ?
Nos deux grands axes de ce commentaire seront : I) Une scène d'aveu II)Le portrait de Phèdre.

Une scène d'aveu

a)un aveu amoureux

Phèdre a avoué son amour à Hippolyte, mais elle n'ose pas lui dire de façon franche, elle utilise une litote l.23 ''je ne t'aimais pas moins'' ce qui est égal à «''je t'aimais autant'',il s'agit d'une antithèse, de deux mouvements opposés : le refus plus marqué d'Hippolyte, la passion qui progresse chez Phèdre selon le principe de l'action / réaction.
Phèdre a aussi honte de ses sentiments envers Hippolyte car c'est le fils de son mari ''cet aveu si honteux.le crois tu volontaire'' ? L.29

b) un amour non partagé

Mais hélas l'amour de Phèdre n'est pas réciproque en effet Hippolyte ne partage pas les sentiments de Phèrdre, l.13''Je m'abhorre encor plus que tu ne me détestes'' ce qui est en liaison avec l.23''tu me haissais plus je ne t'aimais pas moins''

une vision sombre de la passion

Cet amour est bel et bien impossible car une femme ne peut pas aimer le fils de son propre mari, ceci est un amour tragique.L.37''La

en relation

  • Lolo
    4126 mots | 17 pages
  • Lolo
    1540 mots | 7 pages
  • Lolo
    643 mots | 3 pages
  • Lolo
    314 mots | 2 pages
  • Lolo
    418 mots | 2 pages
  • Lolo
    1784 mots | 8 pages
  • lolo
    1336 mots | 6 pages
  • Lolo
    3020 mots | 13 pages
  • Lolo
    2337 mots | 10 pages
  • lolo
    315 mots | 2 pages