Lolol

Pages: 3 (590 mots) Publié le: 14 février 2012
Lettre une : Souvenir.
J’étais à quatre pattes, j’écumais l’odeur de la viande salé, juteuse, dégoulinante de sang. Les ongles sales, encrés dans la croute asphaltée de Quel Thalas. La languesalivante, les yeux mouillés par les rayons du soleil. Je me tenais, là, le dos courbé, attendant toutes actions du boucher. Je le regardais, la tête axé sur la gauche, vide d’expressions. J’essayais decomprendre pourquoi de la sueur descendait de son front vers ses joues. Il découpait, tranche par tranche, un morceau de viande. Sa lame, vers l’avant puis vers l’arrière, puis vers l’avant, puis versl’arrière. Des heures de temps, mon ventre criait famine… Je supposais que je devais manger. Je m’approchai alors doucement. Debout, devant lui, sans bouger, le regardant fixement. Il arrivait parfoisque son regard traverse le mien, puis s’éloignait vers ses occupations. Lorsque la nuit tombait, il me donnait quelques restes de nourritures, des bouts de carcasses, des os brisés et de la graisse. Ilrepartait alors, sans dire un mot, comme tous les autres, les mots étant trop dures à prononcer envers ce petit être chétif que j’étais, au visage sans émotions.
Lettre deux : Souvenir.
Je marchaisdans les rues de Quel Thalas, j’observais les hommes et les femmes, vaquées à leurs occupations. J’analysais le visage d’un marchand de tapis. Ses traits étaient demi-fins, sa peau matte et ses yeux,légèrement rauchés. À l’aide de ce peux d’information, je devinais qu’il avait beaucoup voyagé, dans des zones ensoleillés surement. J’aimais aussi lorsqu’il se grattait le bout du nez, car je savaisqu’il mentait à un client ou échafaudait une petite arnaque.

Lettre trois : Souvenir.

J’étais juste devant la capitale, les mains noircies, la sueur au front, il faisait une chaleur monstrueuse.Encore une fois, je regardais, j’observais, sans dire un mot… Sans un seul son.
Étais-je réellement un être, cette question traversait régulièrement mon esprit. Les passants étaient tous...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • lolol
  • lolol
  • Lolol
  • Lolol
  • lolol
  • Lolol
  • lolol
  • Lolol

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !