Lorenzaccio, ii, 4

Pages: 9 (2170 mots) Publié le: 28 juin 2013
Lorenzaccio, extrait n°2.
Extrait acte II scène 4 : Lorenzo, sa mère, sa tante,
Du début de la scène à « …dites-lui qu’il verra bientôt quelque chose qui l’étonnera. »

Jusqu’à cette scène, rien n’a pu permettre au spectateur de comprendre les intentions de Lorenzo, si ce n’est le scepticisme du Cardinal dans la scène 4 de l’acte I après l’évanouissement deLorenzo. Sa réplique qui clôt la scène a pu laisser entrevoir la possibilité d’un double jeu de Lorenzo, d’autant plus qu’il répète trois fois « C’est bien fort »..

L’acte I s’est donc attaché à montrer aux spectateurs la corruption des mœurs due au règne d’Alexandre, la bassesse apparente de Lorenzo qui débauche les jeunes filles pour le compte du Duc, sa lâcheté. Les mauvaises actions deLorenzo, son déshonneur donnent à sa tante Catherine et surtout à sa mère Marie l’impression d’avoir perdu celui qu’elles aimaient ; elle le compare à « un spectre hideux qui vous tue en vous appelant encore du nom de mère»(I, 4). Marie éprouve même de la honte, de la culpabilité : n’est-elle pas « la mère » des malheurs des bannis florentins, des familles déshonorées ?
Cette scène est donc la 1èreoù Lorenzo se dévoile au spectateur, et ce grâce à un rêve de sa mère : ses réactions à ce récit laissent entrevoir l’existence d’un autre Lorenzo. C’est aussi la 1ère qui se situe chez lui, au palais des Soderini.

I. Atmosphère harmonieuse troublée par le cynisme de Lorenzo.
A. Harmonie suggérée par :
® les apostrophes soulignant la tendresse des liens familiaux : Catherine appelle sabelle-sœur « ma mère », expression reprise par Marie, qui l’appelle en retour « Ma Cattina ». Marie appelle Lorenzo « mon enfant », « Renzo », et parle de son « Lorenzino d’autrefois ». Lorenzo s’adresse à elle en lui disant « ma mère ». Les diminutifs hypocoristiques(= qui expriment une intention caressante, affectueuse) et les adjectifs possessifs expriment l’affection qui les lie tous les trois.
®Atmosphère de lecture familiale à voix haute Þ C’est – du moins ce pourrait être - un moment de partage, paisible, loin des conflits et de la noirceur du climat politique.
® Les reproches des deux femmes ne sont formulés qu’après son intervention provocatrice et sont à la forme interrogative, ce qui lui laisse le loisir de répondre : elles ne l’ont donc pas condamné. (« Dites-vous aussi du malde Lucrèce ? », « Si vous méprisez les femmes, pourquoi affectez-vous [=cherchez-vous à ] de les rabaisser devant votre mère et votre sœur ? »)
® Le récit du rêve lui-même semble une tentative de la mère de retrouver son fils. Lorsque, pour évoquer le spectre en qui elle reconnaît le « Lorenzino d’autrefois », elle dit : « C’était toi, Renzo », c’est comme si elle l’appelait à se reconnaître luiaussi sous les traits de ce jeune homme vertueux et sage. Le récit a d’ailleurs bien comme effet d’aider Lorenzo à se montrer tel qu’il est, puisque après le récit de sa mère, il quitte le ton sarcastique du début de la scène et se montre désireux d’entendre « l’histoire de Brutus », qui retrouve le statut de héros qui lui revient.
® L’inquiétude de Catherine devant l’émotion de son neveu,manifeste par la forme interrogative « Qu’avez-vous ? », confirme l’affection qu’elle éprouve pour Lorenzo.

B. Lorenzo le trouble-fête.
® Lorenzo interrompt sa tante et évoque Tarquin , le tyran romain, en commençant par « Il y avait une fois », ce qui forme une antithèse flagrante avec le nom de Tarquin : c’est « une histoire de sang », comme le dit Catherine. Ce choix de la part de Lorenzomontre qu’il refuse l’atmosphère paisible que s’efforçait d’instaurer Catherine. Þ On peut comprendre que Lorenzo souffre du silence de sa mère et de sa tante quant à l’épisode de son évanouissement. Elles font comme si de rien n’était, mais Lorenzo a besoin de les provoquer. Peut-être espère-t-il ainsi entraîner une explication.
C. Le cynisme de Lorenzo : récit du viol et du suicide de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Acte ii, scène 4. lorenzaccio, musset.
  • Lorenzaccio Acte II, scène 4 : Apparition du spectre
  • Lorenzaccio, acte ii
  • Musset Lorenzaccio II 2
  • Lorenzaccio I, 4
  • Musset Lorenzaccio I 4
  • Lorenzaccio i, 4
  • Dom juan ii, 4

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !