Lorsque j'étais une oeuvre d'art

Pages: 7 (1621 mots) Publié le: 7 mai 2013
-------------------------------------------------
Lorsque j'étais une oeuvre d'art de Schmitt
Première analyse.
Quatrième de couverture
Lorsque j'étais une oeuvre d'art est un livre sans équivalent dans l'histoire de la littérature, même si c'est un roman contemporain. Il raconte le calvaire d'un homme qui devient son propore corps, un corps refaçonné en oeuvre d'art au mépris de tout respectpour son humanité. Malléable, transformable, il n'est plus qu'un corps sans âme entre les mains d'un esprit diabolique dont le génie tient avant tout à son manque de scrupule. [Michel Meyer, Eric-Emmanuel Schmitt ou les Identités bouleversés]
L'auteur
Éric-Emmanuel Schmitt est né à Sainte-Foy-lès-Lyon en France en 1960. Il étudie en littérature et en philosophie. Il enseigne pendant quelquesmois à Saint-Cyr alors qu'il fait son service militaire. Il enseignera ensuite quelques années à Cherbourg puis à l'Université de Chambéry. 
Il écrit depuis sa jeunesse et il publie dans les années 1990, despièces de théâtre qui connaissent beaucoup de succès. Il écrira ensuite plusieurs romans et il touchera même au monde de l'opéra.
Depuis 2002, il vit à Bruxelles et a obtenu sa naturalisationbelge en 2008. Il a donc aujourd'hui une double nationalité. 
Biographie plus compléte et première bibliographie (partielle) 1991-2008 : ici
* Le Sumo qui ne pouvait pas grossir (2009)
* Concerto à la mémoire d'un ange (2010)
* Quand je pense que Beethoven est mort alors que tant de crétins vivent (2010)
* La femme au miroir (2011)
Site de l'auteur, ici.
Résumé
Un jeune hommes'apprêtant à faire une autre tentative de suicide en sautant en bas d'une falaise se fait offrir par un homme un marché étrange. Cet homme, un artiste très connu, lui propose d'attendre 24 heures avant de se suicider, si d'ici là, il ne lui a pas fait changer d'idée, il ne l'empêchera pas de se tuer. Le jeune homme accepte et le suit dans sa magnifique et déemesurée demeure et lui propose alors unmarché encore plus étrange.
L'artiste propose au jeune homme de lui offrir son corps et de devenir entièrement sa possesion et ultimement son oeuvre d'art. Le corps du garçon deviendra le canevas de sa plus grande création. Le jeune homme accepte et signe sa liberté, sa volonté, sa vie à l'artiste. Il devient un objet, une Oeuvre d'Art. Il n'a plus aucun droit.
L'oeuvre d'art voit le jour sousles soins d'un médecin et la vision de l'artiste. Et le monde entier accourt admirer "le monstre". Celui-ci vit tout d'abord sa nouvelle vie en triomphe, mais peu à peu, cette nouvelle forme d'esclavage lui pèse. Comment peut-il échapper à l'artiste et au monde de l'art alors qu'il n'est plus qu'un objet ?
Commentaires personnels (très) personnel
Le titre m'a intrigué. Le quatrième de couverture,évasif, m'a accroché. Je voulais absolument lire ce livre d'un auteur que j'aime bien. Et puis, le livre est resté dans ma PAL pendant quelques années. Il y a quelques semaines, il s'est retrouvé ouvert entre mes mains. Pour une lecture longtemps retardée mais longtemps voulue. Et maintenant, je ne sais pas trop comment aborder mon commentaire. Car c'est le 2e livre de Schmitt que je critique surce blog et malheureusement, c'est encore une déception. Et pourtant j'aime vraiment beaucoup l'auteur. J'ai adoré La part de l'autre, L'évangile selon Pilate, Oscar et la dame rose et beaucoup d'autres. Ce n'est pas que j'ai détesté "Lorsque j'étais une oeuvre d'art", non pas du tout... mais c'est tout de même une déception. Car je n'ai pas aimé, je n'ai pas détesté... il m'a semblé fade et sanssurprise... voyons voir...
Le problème c'est que j'ai aimé lire ce conte à saveur philosophique. J'aime beaucoup la plume de Schmitt. Et toujours le cas. De ce point de vue, Schmitt nous offre encore une fois un texte magnifique. Chaque phrase est fluide et le texte s'enchaîne facilement entre prose et chanson. Et il est facile et plaisant de se perdre dans les mots et le style de l'auteur....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Lorsque j'etais une oeuvre d'art
  • Lorsque j’étais une oeuvre d'art
  • Lorsque j'etais une oeuvre d'art
  • lorsque j'étais une oeuvre d'art
  • Lorsque j'etais une oeuvre d'art
  • Lorsque j’étais une œuvre d’art
  • Lorsque j'étais une oeuvre d'art
  • Lorsque j'étais une oeuvre d'art

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !