Lorsque j'était une oeuvre d'art

Pages: 5 (1083 mots) Publié le: 18 juin 2012
PROPOSITION DE Mme Cécile AKIL, professeur de Lettres

Etudier Lorsque j’étais une œuvre d’art d’Eric-Emmanuel SCHMITT dans le cadre du cours
d’ Expression et Culture Générale en 2ème année de BTS

Les étudiants ont lu l’ouvrage avec pour mission de relever, au fil de leur lecture, ce qui leur paraissait éclairer les deux thèmes au programme.
Le travail s’est fait sur trois séances dedeux heures : deux en décembre et une en janvier ( pour cause de bouleversement du calendrier suite aux grèves). Il sera à la fois conclusion de l’étude du thème 1, Risque et progrès et introduction à celle du thème 2, Faire voir. D’un point de vue méthodologique, il s’agira de revenir sur l’utilisation d’une œuvre comme source d’exemples et sur l’articulation argument / exemple.

Séance 1 : Elles’articule en deux temps.
1er temps :
a) Echange oral autour de l’œuvre – quels échos aux problématiques étudiées, dans le cadre du thème 1, y avons-nous trouvés ? – Travail d’argumentation autour des risques pris par les personnages : le narrateur – Zeus-Peter Lama – Fiona – Hannibal – les frères Firelli
b) Travail d’écriture : rédiger l’exemple qui illustre l’argument
• Argument 1 : L’hommeest condamné au risque ; il est dans l’obligation de faire des choix en ignorant les conséquences lointaines de ses actes.
Le narrateur accepte de se livrer à Zeus-Peter Lama ; il échappe ainsi au suicide et l’artiste lui redonne même un temps goût à la vie. Il se sent enfin exister. Mais très vite le Bienfaiteur apparaît comme l’oppresseur ; donc, ce choix qui semblait bénéfique se révèleêtre une erreur dangereuse.
Autre exemple : les frères Firelli choisissent le succès public au détriment de leur équilibre personnel et familial : drogue – solitude – dépendance par rapport à l’agent
• Argument 2 : La rencontre de l’autre dans l’amour détermine aussi les parcours individuels. L’expérience amoureuse, au sens large, est une entreprise risquée qui ouvre sur la découverte desoi.
Le narrateur trouve avec Fiona le courage de se battre contre Zeus-Peter Lama ;
Ou le regard d’Hannibal qui permet au narrateur d’exister vraiment ;
Ou la rencontre avec ses parents alors qu’ils le pensent morts : il renonce à son projet.
• Argument 3 : L’artiste, fort de ses pouvoirs créatifs, est tenté de se considérer comme un Prométhée moderne.
Ainsi, à partir du nom quilui est donné, voit-on déjà en Zeus-Peter Lama un dieu, et non des moindres, puisqu’il s’agit de Zeus en personne ! Par ailleurs, il se rend maître du narrateur puisqu’il le fait mourir aux yeux de la société et le nomme Adam Bis, s’égalant ainsi à Yahvé ! Firelli devient alors sa créature, ou plus exactement sa création, conception qui le chosifie. Il est devenu une œuvre d’art, un objet …• Argument 4 : Le progrès scientifique et médical indéniable n’a pas généré le progrès moral que Condorcet escomptait.
Lama, par l’intermédiaire d’un médecin sans scrupule, utilise les progrès de la médecine pour maquiller un vivant en noyé puis pour créer une créature selon son imagination.


2ème temps : élargissement de la réflexion autour des risques rencontrés par l’artiste
a)Réflexion sur l’œuvre : comparaison des deux artistes Zeus-Peter Lama et Hannibal
- la tentation d’être Prométhée : même Hannibal montre l’invisible (Pages 116 – 117) – c’est à partir du portrait fait par Hannibal qu’on réopère Firelli !!!
- la volonté d’être connu et reconnu : mégalomanie de Lama – nom de sa propriété … / artiste ignoré ( Pages 22 et 186)
- le souci del’argent : le riche et le pauvre
- l’accueil réservé à l’œuvre par le public : Page 138 : comment Lama manipule le public…
b) la notion de risque en art : l’accueil réservé à une œuvre, le risque de rejet.
Réfléchir sur la notion de rupture Anciens / Modernes qui crée entre les générations des situations conflictuelles.
Chercher des exemples d’œuvres qui ont choqué : le...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Lorsque j'était une oeuvre d'ar
  • Lorsque j'étais une oeuvre d'art
  • Lorsque j'etais une oeuvre d'art
  • Lorsque j’étais une oeuvre d'art
  • Lorsque jetais une oeuvre d'art
  • Lorsque j'etais une oeuvre d'art
  • Lorsque j'étais une oeuvre d'art
  • Lorsque j'étais une oeuvre d'art

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !