Louis ferdinand céline

385 mots 2 pages
LOUIS FERDINAND CELINE
Louis Ferdinand Destouches, dit Louis Ferdinand Céline (du prénom de sa grand-mère), est né à Courbevoie, dans le département de la Seine, dans une famille noble mais sans fortune.
Durant son adolescence, il fait de petits métiers, et travaille notamment dans une bijouterie, expérience des faubourgs qu'il racontera dans Mort à crédit. Engagé en 1912, il participe aux combats de la Première guerre mondiale, dans les Flandres occidentales. Blessé en 1914, il sera décoré de la médaille militaire et réformé des suites de cette blessure. Cela lui permettra de séjourner à Londres en tant qu'auxiliaire du consulat français, puis de voyager en Afrique pour le compte d'une compagnie de traite. Ces deux périples autobiographiques seront plus tard respectivement réinjectés dans Guignol's Band et le Voyage.
A la fin de la guerre, il s'installe à Rennes avec sa famille, où il passe son baccalauréat en 1919, puis poursuit des études de médecine entre 1920 et 1924. Cette année là, il soutient sa thèse de doctorat, La Vie et l’œuvre d’Ignace Philippe Semmelweis, aujourd'hui considérée comme sa première production littéraire. Son expérience de la première guerre mondiale, comme sa formation de médecin, auront une influence décisive sur toute son œuvre.
Détestable et génial à la fois, Louis Ferdinand Céline, ouvre la voix à une nouvelle forme d’écriture. Jouant de tous les niveaux de langage, il introduit un rythme, une force proche de l’oral. En 1932, Voyage au bout de la nuit fait l’effet d’une bombe. Epique et satirique, le roman est un Cri de révolte contre l’absurdité de la guerre, mais fait surtout parler les critiques littéraires, manquant de peu le Prix Goncourt. Céline se lance alors à plein temps dans l’écriture, abandonnant la fonction de médecin qu’il occupait jusqu’alors. Il continue sa petite musique dans Mort à crédit en 1936, racontant cette fois-ci l’enfance de Bardamu, le héros de Voyage. Dans Guignol's band (1944) et Féerie pour une

en relation

  • Louis ferdinand celine
    1609 mots | 7 pages
  • Louis ferdinand céline
    406 mots | 2 pages
  • Louis ferdinand céline
    12707 mots | 51 pages
  • Louis Ferdinand céline
    523 mots | 3 pages
  • Louis ferdinand céline
    337 mots | 2 pages
  • Louis ferdinand celine
    509 mots | 3 pages
  • Biographie de louis-ferdinand céline
    386 mots | 2 pages
  • Tpe louis ferdinand céline
    2349 mots | 10 pages
  • Biographie de louis ferdinand céline
    1474 mots | 6 pages
  • Biographie de louis ferdinand céline
    1352 mots | 6 pages