Louise labé

714 mots 3 pages
La poésie de Louise est-elle humaniste ?
Dans un premier temps, Louise Labé centre son discours sur l’individu. Comme on peut le constater à travers chacun de ses sonnets, elle nous parle de celui qu’elle aime. Pour en parler, elle évoque son physique, son comportements et ses sentiments mais aussi à travers du chant et de la poésie.
En effet, Louise parle du physique de l’homme. Par exemple, dans le sonnet XX « Prédit me fut que devait fermement ; Un jour aimer celui dont la figure ; Me fut décrite, et sans autre peinture ; Le reconnus quand vis premièrement » ou encore dans le sonnet X « Quand j’aperçois ton blond chef, couronné ; D’un Laurier vert, faire un luth si bien plaindre ; Que tu pourrais à te suivre contraindre ; Arbres et rocs, quand je te vois orné ». ce premier quatrain nous montre que tout se fait par le regard car à plusieurs reprise le verbe voir ou apercevoir apparaissent. Quelques parties du corps sont aussi mentionnées. Dans le sonnet II « front ; cheveux ; bras ; mains et doigts », mais on retrouve « mes bras » dans le sonnet XIII. Ou encore, à deux reprises « mes yeux » dans les sonnets XI et XIV.
De plus, Louise évoque également le comportement et les sentiments qu’elle pour lui. Par exemple, au sonnet XVI « Un temps t’ai vu et consolé plaintif ; Et défiant de mon feu peu hâtif ; Mais maintenant que tu m’as embrasée ; Et suis a point auquel tu me voulais ; Tu as ta flamme en quelque eau arrosée ; Et es plus froid qu’être je ne soulais » ou encore au sonnet XIII « Si, de mes bras le tenant accolé ; Comme du lierre est l’arbre encercelé ; La mort venait, de mon aise envieuse ; Lors que souef plus il me baiserait ; Et mon esprit sur ses lèvres furirait ; Bien je mourrais, plus vivante, heureuse ».
Enfin, elle parle de son être aimé par le chant et la poésie. Dans les sonnets II, XII, XIV et XXI, elle écrit « Ô luth plaintif viole, archet et voix », « Luth, compagnon de ma calamité », « Du mignard luth, pout tes grâces chants

en relation

  • Louise labé
    387 mots | 2 pages
  • Louise labé
    455 mots | 2 pages
  • Louise labé
    905 mots | 4 pages
  • Louise labe
    2896 mots | 12 pages
  • Louise labé
    503 mots | 3 pages
  • Louise labé
    422 mots | 2 pages
  • Louise labé
    1007 mots | 5 pages
  • Louise labé
    460 mots | 2 pages
  • Louise labé
    821 mots | 4 pages
  • Louise labé
    531 mots | 3 pages