Louvre

454 mots 2 pages
La Baigneuse Valpinçon dite la Grande Baigneuse, fut peinte à Rome en 1808 par Ingres Jean-Auguste Dominique, artiste . Cette oeuvre apparait directement comme impersonnelle
NEOCLASSICISME
La baigneuse Valpinçon

JAD Ingres : Grd prix de Rome, 1801 à 21 ans, se rend ensuite à l'Académie de Rome en 1807.

1808 : La Baigneuse, envoyée à l'Académie de Paris pour témoigner des progrès d'Ingres (techniques et thématiques) au contact d'oeuvres de l'Antiquité/Renaissance.
---> Fin pour Ingres des oeuvres mythologiques

La baigneuse : sensualité malgré la pose de dos, curiosité (A quoi ressemble-t-elle ?), rideau tiré (Intimité, surprise, découverte, elle ne semble pas "nous" avoir remarqué), sensualité XIX siècle (bronzage léger, épaules larges, potelée, jambe découverte, pied et mule rouge (Chaussure en toile), main déposée négligeamment sur le divan (Paresse ?), dénudée (Aucun bijoux), la peau semble réelle par rapport au style de peinture de l'époque (Moins "marbrée")

Pourquoi un nu ? (= bas de gamme de l'art antique)
Défis des maitres de l'académie (Surtout son maitre le Grand David, maitre du bon gout de l'époque post Révolutionnaire) mais surtout pour trouver sa propre voie dans l'art : une sensualité retenue, sans provocations

Début XIX siècle : post-Révolution+Fin de la terreur = la haute société recherche un nouveau genre artistique plus délicat, érotique et inspirant la joie de vivre. La Baigneuse vise ce nouveau public.

Contemporaine ou Antique ? Incertitude.
Décor minimum = pas de notion de temps, les seuls détailes (Broderies, mule rouge, jet d'eau à tête de lion) ne permettent pas de datation. Premier Empire Français ou riche patricienne (Femme de l'aristocratie romaine) ?

1er empire fr = mode parisienne inspirée des formes antiques (Surtout celles découvertes aux premières fouilles de Pompéi ou Herculanum)
Il y a donc un amalgame des époques, l'une est le reflet exact de l'autre ce qui a pour but de flatter les juges de

en relation

  • Le louvre
    507 mots | 3 pages
  • Le louvre
    503 mots | 3 pages
  • Louvre
    2331 mots | 10 pages
  • Le louvre
    952 mots | 4 pages
  • Le louvre
    1958 mots | 8 pages
  • Louvre
    360 mots | 2 pages
  • Louvre
    6370 mots | 26 pages
  • Le louvre
    519 mots | 3 pages
  • Le Louvre
    932 mots | 4 pages
  • louvre
    1713 mots | 7 pages