Love

Pages: 6 (1451 mots) Publié le: 20 mars 2012
SECTION 2 : les mutations de la Ve république
Les innovations n’ont pas mis fin au mouvement de l’état. La réforme est perpétuelle.
Après le général de Gaulle d’autres présidents vont reprendre les mouvements de réformes.
Paragraphe 1 : la présidence de la Ve république
Sous la Ve république, il y a eu 6 présidents. Ils ont gouverné différemment.
3 époques : L’avènement de l’autoritéprésidentielle, l’’époque moderne ou néoclassique, et l’époque postmoderne.
A) L’avènement du présidentialisme
Cette époque classique est marquée par 3 présidents : de Gaulle, Georges Pompidou, avec une affirmation forte de l’autorité du chef de l’état, et Valéry Giscard d’Einstein, qui marque l’abandon de la vision gaulliste
1°La présidence de Charles de Gaulle de 1958 à 1969
Elu le 21décembre 1958 au suffrage indirect. Il y a 3 périodes :
* la première de 1958 à 1962 : il préside sous un consensus nationale. Face à la crise algérienne. De Gaulle durant ces 4 années réussis grâce aux accord d’Evian à accorder l’indépendance de l’Algérie.

* De 1962 à 1965 : les conflits politiques reprennent avec le projet de soumettre au SUD l’élection du président de larépublique. Les parlementaires sont contre ce projet. Pour contourner l’article 89, De Gaulle fait soumettre ce projet en référendum en application de l’article 11. C’est la première fois que cet article n’avait jamais était utilisé pour cela. Le problème est qu’il y a des dispositions spécifiques pour la révision de la constitution. Le général va estimer que la notion de loi peut passer par l’article 11.Il a donc « court circuiter » les parlementaires (avec Georges Pompidou) qui vont voter une motion de censure qui va renverser le gouvernement. Charles de Gaulles dissout l’assemblé nationale. En 1962 le peuple accepte le projet du général. Lors de l’élection législative, le peuple vote à la majorité le parti de De Gaulle. Il sort donc vainqueur du conflit avec les parlementaires. En 1965 ilremporte les élections présidentielles avec 55% des voix.

* En 1965 à 1969 : La majorité deviendra plus faible après 1965, avec la crise économique, les événements de mai 68… En 1969 il organise un référendum sur la décentralisation et la réforme du Sénat, qui sera refusé par le peuple. Il démissionne. Il avait une conception responsable de la Ve république même en l’absence de responsabilitépolitique.

2° La présidence de Georges Pompidou de 1969 à 1974
La présidence de Pompidou est dans la logique du gaullisme. Elle affirme donc la responsabilité et l’autorité du chef de l’état. Il prédomine le pouvoir, il décide seul, et parfois délègue.
Il fait remarquer qu’il est l’élu du peuple contrairement aux parlementaires. Ils n’ont donc pas la même légitimité. Face au gouvernementil imposera aussi son autorité, qui est supérieur aux autres.
Les ententes entre les parties : les coalitions
Le caractère actif du président : mise en place de réformes…mais qui sera stopper par sa maladie et son décès
3° La présidence de Valéry Giscard d’Estaing
Abandon de la vision gaulliste s’explique par 3 éléments :
* Vge est un non gaulliste : les giscardiens et les centristes* Antithèse du gouvernement : il est prêt à gouverner avec l’opposition
* L’échec de la droite aux élections : il devra gouverner avec une majorité faible et divisée.
Il met en place de nouvelles réformes concernant la filiation, le divorce, l’avortement… Elles marquent la modernisation de l’état, le progrès social, juridique ( on autorise à saisir le c. const)…
B) Lesfluctuations du présidentialisme ou l’époque moderne
L’alternance : la gauche et la droite arrive successivement au pouvoir, ce qui marque un régime présidentiel. Et la cohabitation avec deux chefs de courants politiques opposés, qui marque un régime parlementaire
La présidence de François Mitterrand de 1981 à 1995
C’est le premier président socialiste qui a exercé 2 septennats. Avec 5 années de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • love
  • love
  • Love
  • Love Love
  • Love
  • Love
  • Love
  • love

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !