Love

Pages: 2 (338 mots) Publié le: 18 mars 2013
La croyance en dieu est elle une entrave à la liberté ?

La croyance n'est bien sur qu'une croyance, elle permet à l'homme de ne pas faire preuve d'un esprit critique, soit, elle s'oppose donc àune liberté, car la liberté c'est lorsque l'homme pense par lui-même. On peut également ajouter à cela, que la croyance ne contredit pas la conscience de l'homme car elle se livre à une sorte deconstatation de la réalité donc il n'y a pas en cela d'opposition à la liberté, mais bien au contraire, elle pousse l'homme à vouloir la conquérir.

Selon Kant, la croyance endormirai les conscience,c’est en cela que nous pouvons comprendre en premier lieu que la croyance est une entrave à la liberté.
La conscience de l’homme, est une conscience infiniment libre et raisonnable. Toute action estdéterminée par cette conscience qui est le seul arbitre en matière de liberté et de morale. Il ne sert à rien de réciter des prières si la conscience ne cherche pas à en comprendre le sens, et à dire sielles sont moralement recevables. C’est pourquoi il les compare à des psaumes appris par cœur que l’on récite à la conscience avant de s’endormir.

Selon Marx , la croyance religieuse est l’opium dupeule. Du même que l’opium endort les esprits, la croyance religieuse elle endort la conscience du peuple. Pendant qu’il croit, qu’il accepte de souffrir ici bas en attendant le paradis éternel, il selaisse manœuvrer et exploiter par la classe dominante et des idées faites.

Tandis que Freud lui la compare avec la névrose. Comme donc un disfonctionnement de la vie psychique. Dans certains cas,elle se caractérise par des actes répétés, par un incessant retour des évènements passés. Ces ont toujours les mêmes prières que l’on récite, ce sont toujours les mêmes évènements premiers (création dumonde, pêché originel…) que l’on rappelle. Or être libre ce n’est pas répéter les mêmes choses, mais en découvrir d’autres.

Comme nous le dit Jean Paul Sartres dans l’exitensialisme est un...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • love
  • love
  • Love
  • Love Love
  • Love
  • Love
  • Love
  • love

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !