Luxe etc

269 mots 2 pages
« Le luxe, c'est d'abord une expérience globale dans laquelle la relation client est primordiale ».
« Fauchon n'est pas une marque discrète. Elle est même assez polarisante: elle peut plaire ou déplaire. Mais parler de bling-bling ou d'ostentation ne rend pas justice au travail de fond des chefs, au respect des produits, aux pâtissiers qui se lèvent à 3 heures du matin pour préparer des éclairs ultrafrais. Fauchon est à l'image du luxe français, un mélange d'élégance et de fantaisie, qu'incarnent aussi Yves Saint Laurent ou Christian Lacroix.»
« Il fallait en faire une marque de luxe, une marque dans son époque, une marque globale, présente aussi bien dans la boulangerie, la pâtisserie, les thés ou les vins. Bref une marque de luxe alimentaire française, identifiable sur un marché mondialisé et concurrentiel.»
Alors, le procès en bling-bling... «Le bon goût est subjectif, observe Jean-Pierre Busson. Le luxe de bon ton parisien, c'est aussi une caricature des Français par eux-mêmes. Le doré est éminemment français, il y en a plein le château de Versailles. Fauchon a un côté exubérant, extraverti, festival de Cannes. L'essentiel est d'être juste par rapport à la marque. Hédiard n'aurait pas pu faire le même travail.» Et puis, rappelle Isabelle Capron, «personne ne nous attendait. Il fallait faire ces choix stratégiques très osés pour avoir de l'impact. C'est le propre des marques de luxe d'être émettrices de tendances.»

« Le luxe, c’est un rève à atteindre, c’est une forme de rareté, d’exclusivité. C’est difficile à atteindre.

en relation

  • E commerce
    3900 mots | 16 pages
  • Analyse du luxe
    11139 mots | 45 pages
  • Fiche de lecture luxe, mensonges et marketing
    3053 mots | 13 pages
  • Hermès
    4603 mots | 19 pages
  • Luxe et éthique
    3211 mots | 13 pages
  • Kodak
    3438 mots | 14 pages
  • Lvmh en aise
    913 mots | 4 pages
  • MEMOIR
    1467 mots | 6 pages
  • Marketing du luxe
    4550 mots | 19 pages
  • le luxe
    1541 mots | 7 pages