Luxe

Pages: 9 (2212 mots) Publié le: 23 avril 2012
`








La stratégie industrielle d'une entreprise est l’articulation entre sa fonction de production et sa stratégie commerciale. Cette stratégie a pour objectif d’améliorer le positionnement structurel de l’entreprise mais aussi d’ajuster ses moyens industriels sur sa stratégie commerciale.

Elle prend en compte l'implantation géographique de ses unités deproduction et la technologie de sa production ou sa gamme de produits.

La stratégie industrielle est une préoccupation pour les grandes entreprises comme pour les moyennes et petites entreprises.

Nous nous intéresserons plus particulièrement au secteur du luxe pour notre exposé.

L’industrie du luxe regroupe divers secteurs : textile, alimentaire (champagne, vins et spiritueux, caviar … ),joaillerie horlogerie, maroquinerie, parfumerie … Il n’est donc pas évident de donner une définition du luxe.

La force du luxe réside dans ses produits. En effet, ils font rêver, donnent envie au client confirmé ou potentiel de l’acheter. Par la simple possession du produit, le client a l’impression d’être unique, de s’être délivré d’une banalité quotidienne, de sortir du lot.

De plus, le luxeincarne la tradition, le savoir-faire, les matières précieuses.





I. L’industrie de la rareté et de l’image de soi




A. L’industrie de la rareté




On a vu dans l’introduction que le luxe incarnait la rareté, l’originalité, la singularité, l’extra ordinaire.

Mais comment produire rare ? Comment produire luxueux ?

• Produire différent


- Il est impératifd’innover, de produire autrement que les concurrents, de faire la différence et de donner l’impression d’être unique.


- Il faut surtout faire une distinction par rapport à la masse.
ex : Christian Louboutin, grâce à ses chaussures à semelle rouge a réussi à se différencier et à imposer son nom dans la famille du luxe.




• Produire de haute qualité :


- Avecla massification de la production, il est plus facile de produire de la bonne, moyenne, mauvaise qualité que de la haute qualité, voire de la très haute qualité.

[pic][pic]
- Le made in France est souvent une garantie de production de haute qualité car la France et plus particulièrement Paris est considérée comme la capitale du luxe.


- Une production de haute qualité,noyée dans un océan de biens de moins bonne qualité, procure au bien de luxe une dimension de rareté, d’unicité voir d’élitisme.




• Produire peu :


- A pour but de susciter l’envie chez le consommateur.


- La possession de l’élément rare donne l’impression d’être unique.


- Dans le secteur du luxe, ce n’est généralement pas l’entreprise qui va vers le clientmais le client qui va vers l’entreprise.



Mais ce qui attise la convoitise des clients est le prix élevé des produits.
L’économiste et sociologue Thorstei Veblen a mis en évidence l’effet Veblen, ou effet de snobisme, dans son ouvrage Théorie de la classe de loisir (1889). Dans certains domaines, du moins ceux qui permettent une certaine distinction sociale comme le luxe par exemple, labaisse de prix de ces produits se traduit par une baisse de l'intérêt qu'ils représentent aux yeux de leurs acheteurs potentiels. De manière inverse, la hausse du prix d'un produit peut le rendre plus désirable. De manière générale, l'effet Veblen se matérialise par le fait que les individus ont tendance à désirer des biens dont le prix élevé fait toute la valeur, en dépit d'une valeur pratiqueéventuellement faible.



B. L’industrie de l’image de soi




L’une des stratégies qui a toujours existé et qui prévaut encore plus aujourd’hui, c’est de développer la caractéristique de l’image de soi.

• Trouver des signes distinctifs comme nous l’avons évoqué précédemment avec Christian Louboutin.







[pic]
Le sociologue...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • le luxe
  • le luxe
  • Luxe
  • Le luxe
  • Luxe
  • Luxe
  • Le luxe
  • Le luxe

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !