Médecine de la renaissance

1391 mots 6 pages
Introduction : L’invention de l’imprimerie allait fournir aux nouvelles acquisitions de la connaissance humaine le moyen de se répandre. La multiplication des échanges diplomatiques et commerciaux, l’extension des voyages lointains, les explorations ouvraient un champ nouveau à l’étude des sciences naturelles. Comment la médecine de la Renaissance a-t-elle évolué ? Qui sont les principaux acteurs ?

Médecine de la Renaissance début et fin : 2 personnages ont marqué l’histoire.

Le déroulement des découvertes de la médecine :

A l’aube de la Renaissance, l’homme connaissait encore bien mal la structure de son propre corps. Il n’en savait guère plus que les Anciens Egyptiens pratiquant la technique de l’embaumement. L’anatomie telle qu’elle avait été décrite par Galien, en se basant sur la structure du singe, comportait autant d’erreurs que de vérités. L’interdiction formelle de disséquer pendant mille ans - édictée aussi bien dans les pays chrétiens que dans ceux d’obédience coranique - rendit impossible tout progrès de l’anatomie. En 1230, une ordonnance de Frédéric II, empereur d’Allemagne et roi des Deux-Siciles, avait subordonné le droit d’exercer la médecine à l’étude de l’anatomie pendant une année au moins. Quelques précurseurs anticonformistes et courageux : Gérard de Crémone, Mondino dei Luzzi, Guy de Chauliac, Henri de Mondeville, puis Bertapaglia et Montagnana, firent quelques rares dissections mais les progrès furent très limités. Les chirurgiens en faisaient cependant l’expérience, les connaissances anatomiques permettaient d’améliorer les opérations des hernies, de la pierre ou de la cataracte. L’amputation bénéficiait également des perfectionnements techniques : Guido Guidi (1509-1569) en Italie; Félix Würtz (1518-1574) en Suisse; l’allemand Fabrice von Hilden (1560-1634); William Clowes (1544-1604) en Angleterre. Jugé avec un recul de plus de quatre siècles et sur le seul plan de la médecine, le mérite principal et durable de la

en relation

  • La médecine à la renaissance
    620 mots | 3 pages
  • 2Nde dossier-médecine de la renaissance
    552 mots | 3 pages
  • Decouverte du xvième siècle
    1859 mots | 8 pages
  • La renaissance, carrefour des changements
    2241 mots | 9 pages
  • Histoire de la psychologie
    4307 mots | 18 pages
  • Psychologie origine
    5486 mots | 22 pages
  • La france à la renaissance (3e)
    1380 mots | 6 pages
  • Imprimerie, médecine
    2225 mots | 9 pages
  • Les visages de la renaissance zénon et henri maximilien
    1554 mots | 7 pages
  • Dossier sur l'humanisme
    805 mots | 4 pages