Mémoire as

22756 mots 92 pages
Institut d’Enseignement Supérieur de Travail Social 6 Rue Chanoine Rance Bourrey 06100 NICE

EXPLIQUER LE MAL PAR LE MALE :

APPROCHE SYSTEMIQUE : VERS UNE NOUVELLE COMPREHENSION DE LA VIOLENCE CONJUGALE

Mémoire réalisé par ... En vue de l’obtention du Diplôme d’Etat d’Assistant de Service Sociale Session de juin 2004

REMERCIEMENTS

Je tiens à remercier toutes les personnes (professionnels, proches, amis) qui, grâce à leurs conseils, à leurs commentaires et à leur soutien chaleureux, m’ont permis d’élaborer ce mémoire.

Ne pouvant tous les citer ici, je tiens à souligner le soutien de ma fille et de mon mari, l’aide particulièrement précieuse de Jacques Lorieux, des professionnelles enquêtées et de Mr Daure, directeur mémoire.

Cette citation illustre l’esprit dans lequel j’ai élaboré mon mémoire : « Ne pas railler, ne pas déplorer, ne pas maudire, mais comprendre » Spinoza.

INTRODUCTION p1

PREMIERE PARTIE : LA VIOLENCE CONJUGALE ET SES ACTEURS

I)La violence conjugale : p5 1) DEFINITIONS : p5 1) ETYMOLOGIE : p5 2) LES DEFINITIONS ADOPTEES : p5

2) un phénomène récemment réprimé : EVOLUTION DES LOIS : p5 1) JUSQU’AU XIXème SIECLE : LE DROIT DE CORRECTION : p5 2) A PARTIR DU XXème SIECLE : L’INTERDIT p6

3) LES OBSTACLES AU CHANGEMENT : LA VICTIMISATION ET LES MYTHES DE LA FEMME VICTIME ET DE L’HOMME VIOLENT : p7 3.1) LA FEMME VICTIME : p7 3.1.1) Elle aime ça : p7 3.1.2) Elle provoque : p7 3.1.3) La victimisation des femmes : p8 3.2) L’HOMME AUTEUR DE VIOLENCE CONJUGALE : p9 3.2.1) Un alcoolique : p9 3.2.2) Un monstre, un fou : p9

II)L’HOMME AUTEUR DE VIOLENCE CONJUGALE : p10

1) APPROCHE CLASSIQUE : L’APPROCHE DOMINANTE p10 1.1) LE COURANT PSYCHOLOGIQUE : UNE PERSONNALITE DESTRUCTUREE :p10 2) APPROCHE SOCIOLOGIQUE : L’HOMME, LE ROLE DU FORT : p11

2) EVOLUTION DES CONNAISSANCES :

en relation

  • Mémoire et mémoires
    4680 mots | 19 pages
  • Mémoire et mémoires
    1121 mots | 5 pages
  • Les mémoires
    7391 mots | 30 pages
  • la memoire
    4921 mots | 20 pages
  • Les mémoires
    360 mots | 2 pages
  • Memoire
    5820 mots | 24 pages
  • La mémoire
    2986 mots | 12 pages
  • Memoire
    3790 mots | 16 pages
  • Memoire
    1662 mots | 7 pages
  • Mémoire
    476 mots | 2 pages