Mémoire sur le traitement des données

22415 mots 90 pages
INTRODUCTION

Selon la théorie de Keynes l’Etat finance l’économie. D’après lui, seule une intervention de l’Etat visant à diminuer les impôts ou à augmenter ses propres dépenses, même si cela doit induire un déficit budgétaire temporaire, peut remettre l’économie sur la voie du plein emploi. Nous pouvons de ce fait affirmer qu’une politique budgétaire efficace influe inexorablement sur les résultats économiques d’un pays. Ce caractère déterminant est du en partie aux dépenses du secteur public qui représentent en moyenne 25% du Produit Intérieur Brut dans les pays en développement. Cela nous montre l’importance des finances publiques mais plus encore, la nécessité d’une bonne gestion des deniers publics surtout dans les pays sous développés comme Madagascar, où la corruption et les détournements de fonds publics sont monnaies courantes faute de contrôle adapté et efficace,.d’autant plus que depuis les années 80 avec l’avènement des programmes d’ajustement structurel, notamment la DSRP ou Document de Stratégie pour la Réduction de la Pauvreté adopté par Madagascar en 2004, l’Etat de droit et la bonne gouvernance, sont autant de conditions que ces pays doivent remplir avant de pouvoir bénéficier d’un quelconque financement. En ce cas, une étude menée par la Banque Mondiale récemment, en 2002, sur Madagascar a montré les lacunes et dysfonctionnements du système administratif et financier malgache notamment dans le domaine des marchés publics. Les abus et l’absence totale de transparence observés, et bien d’autres fautes encore , ont poussé le gouvernement malgache à travers l’initiative de son premier ministre de l’époque de réformer du management public en élaborant un nouveau code des marchés publics plus adapté et suivant le standard international, avec de nouvelles dispositions comme la création d’une instance de recours et le renforcement des contrôles dans le processus de passation des marchés publics par la Commission Nationale des Marchés. Mais avant

en relation

  • Boule de suif
    2132 mots | 9 pages
  • Etude du processus cognitif et des activites memonoques
    2555 mots | 11 pages
  • Introduction informatique dut gea
    898 mots | 4 pages
  • Micro ordinateur
    2149 mots | 9 pages
  • Ordinateur
    1013 mots | 5 pages
  • Cognitive
    2645 mots | 11 pages
  • Cognitive
    2808 mots | 12 pages
  • Architecture des ordinateurs
    6754 mots | 28 pages
  • Les interrupts
    8292 mots | 34 pages
  • Dissert du néant
    1869 mots | 8 pages