Mémoire

14753 mots 60 pages
"La meilleure des publicités est un bon produit". Ceci étant dit la publicité relève tout de même de la communication. Promouvoir une marque, un produit, une entreprise constitue une activité aussi vieille que le commerce, dont le développement a réellement démarré à l'époque de la révolution industrielle (XIXe siècle) et de la multiplication de l'offre de produits engendrée par la production mécanisée. C'est alors que naît la nécessité de faire connaître le produit et d'inciter à la consommation. Attirer l'attention du client, le familiariser avec la marque ou le produit pour, enfin, le pousser à la consommation, sont autant de défis à relever pour une entreprise et son agence de communication.
« L’homme contemporain vit dans un monde saturer d’informations. Même s’il s’en croit à l’abri, un flux continu de données l’assaille, portées par la télévision, la radio, les signaux électriques, les supports visuels et sonores, les imprimés de toutes sortes, d’abord conçus pour influencer. Les paysages de campagnes, de montagnes ou de bords de mer, les déserts eux-mêmes, n’échappent plus à cette invasion. » C’est le fruit d’une accumulation complexe dans le but de s’exprimer, de transmettre, de comprendre. « La publicité est morte, vive la publicité », tel est le titre d'un livre paru en 2006 écrit par Tom Himpe, annonçant la mort de la publicité traditionnelle tels que la télévision, la radio, l'affichage et la presse. Selon lui, des révolutions se produisent lentement mais surement dans le secteur de la publicité.
Selon Seth Godin, la communication commerciale est passée par trois phases. La première s'est écoulée avant l'âge d'or de la télévision, c'est la période qui suit directement la seconde guerre mondiale. La télévision n'avait pas encore envahi tous les ménages et « le succès [des entreprises] reposait uniquement sur leur capacité à fabriquer un produit qui répondait à un besoin, de le vendre à un prix raisonnable et de le distribuer convenablement. Après

en relation

  • Mémoire et mémoires
    4680 mots | 19 pages
  • Mémoire et mémoires
    1121 mots | 5 pages
  • Les mémoires
    7391 mots | 30 pages
  • la memoire
    4921 mots | 20 pages
  • Les mémoires
    360 mots | 2 pages
  • Memoire
    5820 mots | 24 pages
  • La mémoire
    2986 mots | 12 pages
  • Memoire
    3790 mots | 16 pages
  • Memoire
    1662 mots | 7 pages
  • Mémoire
    476 mots | 2 pages