Méthode de dissertation

3675 mots 15 pages
Philosophe « ami de la sagesse » ?

0. Introduction

La recherche continuelle du « ce par quoi les choses sont » explique la grandeur de l’homme et justifie sa place au sommet de la hiérarchie des êtres vivants. Qu’elle assume une forme rationnelle ou symbolique, logique ou analogique, l’appréhension de la réalité dans sa globalité est propre à l’homme et fait de lui un philosophe naturel. Peut-il se dérober à ce devoir sans nier ce pour quoi il est ? Peut-il réussir sa vie sans concevoir son fondement et sa finalité ? Peut-il confier ce devoir à l’Autre sans nier sa liberté ?

Cette problématique n’a pas laissé indifférents des hommes et des femmes assoiffés de l’amour de la sagesse. L’histoire est jalonnée par des prétendants amis de la sagesse. Ils sont issus de tous les milieux. Ils ont forgé des concepts au service des systèmes cohérents d’explication des choses vues sous leurs causes ultimes à la seule lumière de la raison. De tous ces systèmes de connaissance, le philosophe prétend occuper le sommet de la hiérarchie. Dans l’Encyclopédie, Hegel n’hésite pas à qualifier la philosophie comme la forme de savoir dans la quelle l’Esprit absolu arrive à son auto conscience. Les néo-kantiens l’érigent en juge des articulations des autres sciences et de leurs conditions de possibilité. Les marxistes voient sa raison d’être dans l’analyse et la démystification des idéologies.

Force est de constater que cette prétention est partagée par les hommes de science, les artistes et voire même des religieux. Chacun se réclame comme étant le véritable ami de la sagesse. Les amitiés soutenues par ces prétentions divergent. Quelle est la spécificité de l’amitié du philosophe ? Quelles en sont ses mérites ? En quoi dépasse-t-il ses rivaux ?

1. La sagesse comme production de sens

La pensée vue comme capacité de déterminer les choses en objet de connaissance fait partie des privilèges qui justifient la suprématie de l’homme dans la hiérarchie des étants. Aussi

en relation

  • La dissértation méthode
    460 mots | 2 pages
  • Methode dissertation
    898 mots | 4 pages
  • Methode de dissertation
    2203 mots | 9 pages
  • Méthode dissertation
    696 mots | 3 pages
  • Méthode de la dissertation
    532 mots | 3 pages
  • Méthode de la dissertation
    2548 mots | 11 pages
  • méthode de dissertation
    1949 mots | 8 pages
  • Methode dissertation
    825 mots | 4 pages
  • Méthode dissertation
    931 mots | 4 pages
  • Méthode dissertation
    1388 mots | 6 pages