Méthode de l'écriture d'invention

910 mots 4 pages
L’écriture d’invention

Descriptif officiel de l’épreuve :

(…) L’écriture d’invention contribue, elle aussi, à tester l’aptitude à lire et comprendre un texte, à en saisir les enjeux, à percevoir les caractères singuliers de son écriture. Elle permet au candidat de mettre en œuvre d’autres formes d’écriture que celle de la dissertation ou du commentaire. Il doit écrire un texte, en liaison avec celui ou ceux du corpus, et en fonction d’un certain nombre de consignes rendues explicites par le libellé du sujet.
L’exercice se fonde, comme les deux autres, sur une lecture intelligente et sensible du corpus, et exige du candidat qu’il se soit approprié la spécificité des textes dont il dispose (langue, style, pensée), afin d’être capable de les reproduire, de les prolonger, de s’en démarquer ou de les critiquer.
Le document iconographique, s’il est joint au corpus, ne peut pas servir de support. En aucun cas, il ne sera demandé d’en faire une étude pour lui-même.
Comme elle doit se prêter à une évaluation objective des correcteurs, l’écriture d’invention doit se fonder sur des consignes claires et explicites. Elle s’inscrit dans le programme défini par les objets d’étude de la classe de première.
Elle peut prendre des formes variées. Elle peut s’exercer dans un cadre argumentatif :
- article (éditorial, article polémique, article critique, droit de réponse...) ;
- lettre (correspondance avec un destinataire défini dans le libellé du sujet, lettre destinée au courrier des lecteurs, lettre ouverte, lettre fictive d’un des personnages présents dans un des textes du corpus, etc.) ;
- monologue délibératif ; dialogue (y compris théâtral) ; discours devant une assemblée ;
- récit à visée argumentative (fable, apologue...).
Mais, lorsqu’elle concerne le genre narratif, elle peut s’appuyer sur des consignes impliquant les transformations suivantes :
- des transpositions : changements de genre, de registre, ou de point de vue ;
- ou des amplifications :

en relation

  • Méthode de l'écriture d'invention
    1900 mots | 8 pages
  • Méthode de l'écriture d'invention
    621 mots | 3 pages
  • Aide au corpus
    1140 mots | 5 pages
  • composition
    488 mots | 2 pages
  • ecriture d'invention
    358 mots | 2 pages
  • L'écriture d'invention
    323 mots | 2 pages
  • boule de suif
    514 mots | 3 pages
  • Fiche méthode écrit d'invention
    696 mots | 3 pages
  • Méthode écriture invention
    1616 mots | 7 pages
  • Du bellay , nouveau venu qui cherche rome en rome
    5874 mots | 24 pages